Libye: le CNT, de vrais faux révolutionnaires?

Attention: open in a new window. PDFPrintE-mail

Iran French Radio

Libye: le CNT, de vrais faux révolutionnaires?

Pêcher en eaux troubles, une spécialité d'Israël. Alors que les combats s'enlisent, en Libye, que des centaines de civils se font massacrer, dans des bombardements de l'OTAN, une information choc vient d'être diffusée, dans certains médias. Ce sont les services secrets ukrainiens qui ont obtenu le document, avant sa diffusion sur la chaîne de télévision officielle libyenne, Al Jamahiriya, et sa publication, par le journal israélien, "Yediot Aharonot. Il s’agit d’un document ultra-confidentiel rapportant la signature d’un accord conclu entre le Conseil national transitoire (CNT) libyen et Tel-Aviv, pour l’installation d’une base militaire aux Monts verts, en Libye, si les insurgés arrivaient au pouvoir. Le document en question, portant l’entête «Israël Défense Forces», note, également, qu’en contrepartie, Israël s’engage à obtenir la multiplication de frappes aériennes par l’OTAN contre les forces gouvernementales libyennes et l’adhésion de pays arabes à la cause du CNT. La révélation inquiète plus d'un observateur: quoi de plus terrifiant que l'installation d’une base militaire sioniste, au Nord de l'Afrique? Parmi les pays qui ne peuvent pas ne pas s'en inquiéter figure, en première ligne, l’Algérie, qui partage près de 1.000 kilomètres de frontières avec la Libye. Selon l'information, le CNT aurait obtenu la satisfaction de sa partie du contrat avec la position favorable à ses desseins de certains pays arabes et la multiplication des frappes aériennes de l’OTAN contre, souvent, des zones urbaines, faisant de nombreuses victimes civiles. La situation, en Libye, s’aggrave, de jour en jour, dans la foulée des frappes aériennes et d'une guerre civile qui déchire une nation à la souvraineté, désormais, bafouée. Cette guerre que l'Occident nourrit à coups d'armes et dont il tire de larges bénéfices, éloigne, à chaque minute qui passe, la seule solution possible, celle, politique et pacifique. Et si, dans le jeu trouble qui sévit, en Libye, le CNT n'était que le cheval de Troie?!!

 

Suggestions de lecture