Dico de Novlangue

Attention: open in a new window. PDFPrintE-mail

"Le langage politique est fait pour rendre les mensonges crédibles, le meurtre respectable, et pour donner une apparence solide au souffle de la brise. Il n'est pas possible de changer cela d'un seul coup, mais on peut au moins changer ses propres habitudes."

Dico de Novlangue

Le choix des mots n'est qu'un des procédés langagiers qui consolident la domination. Nous vous conseillons vivement la lecture des explications concernant ces processus, et particulièrement "stratégies de domination" ainsi que "La nouvelle vulgate planétaire" de Bourdieu et Wacquant illustrant fort bien le propos. Une illustration intéressante est à lire dans l'article "Les mots qui ont fait gagner Sarkozy".

Afin de vérifier par vous même la facilité d'usage de la langue de bois, nous vous invitons à regarder ICI la courte mais brillante prestation de Monsieur Lepage et à utiliser le "générateur de langue de bois".

N'hésitez pas à nous communiquer vos définitions et à corriger ou améliorer les nôtres en utilisant le formulaire disponible ICI.

Ce recueil de "définitions" est le fruit du travail d'un contributeur du site et n'est nullement "informatif" ou "rigoureux", à l'inverse des autres sections du site. Il est à prendre pour ce qu'il est : une vision personnelle, une tribune libre représentant les idées de l'auteur voulant forcer la réflexion. Il est à lire avec recul et humour!

Ceci est un "premier jet", merci de nous signaler les coquilles, erreurs ou définitions à rajouter. Revenez nous voir, une nouvelle version revue corrigée et augmentée  arrive très prochainement

Affaires :
Agence de notation : Sont réunis sous cette dénomination cinq groupes émettant des avis et injonctions sur les politiques que doivent mener les états en matière de suppression des droits sociaux et de soumission à la section financière de l'ordre économique. Anciennement, les agences de notation étaient censées évaluer la capacité d'entreprises à faire face à leurs dettes. En cette matière elles étaient devenues totalement inefficaces (voir faillite des banques et évaluations lors de la crise des "subprime").
Agent de développement de la culture en milieu rural/urbain/défavorisé : Anciennement nommé animateur culturel. L'ordre économique a besoin de "développement".
Agriculture biologique Pléonasme (le vivant étant toujours « biologique ») servant à faire passer pour un privilège le fait de consommer des aliments exempts de (trop de) produits toxiques.
Agriculture raisonnée : Branche de l'agriculture chimique dont les producteurs s'engagent à respecter les prescrits de l'industrie chimique.
Agriculture traditionnelle : Est dénommée ainsi l'agriculture chimique industrielle pratiquée à large échelle depuis une cinquantaine d'années. L'agriculture pratiquée depuis 10.000 ans est actuellement nommée "agriculture biologique".
Aide au développement : Ensemble d'actions servant à enrichir des potentats en maintenant des populations en situation d'extrême dépendance et vulnérabilité. Ces actions sont souvent soutenues par des "idiots utiles" et de nombreux "experts" formant la petite noblesse de l'ordre économique.
Aide familiale Servante.
Al Quaida Parfois surnommé « AlCIA », Al Quaida est un groupe de tueurs fanatiques très méchants voulant, depuis des montagnes d'Afghanistan, obliger le monde à appliquer la Charia (traduit par « loi islamique »). Ses tueurs sont redoutables et dotés de moyens énormes. Ils sont capables, à dix-neuf et armés de cutter, de faire s'écrouler trois tours avec deux avions et de faire rentrer un boeing par un petit trou dans le pentagone.... Son chef est feu Monsieur Ben Laden, domicilié à Tora Bora. (voir dossier Al Quaida)
Aliénation : Mot banni ne pouvant être utilisé que dans un contexte psychiatrique .
Alliance stratégique (entreprise/industrie) : Anciennement dénommé cartel (voir concentration économique).
Altermondialisme : Critique de l'ordre économique.
Alternance politique : Expression aujourd'hui utilisée pour qualifier le remplacement d'un membre du PPA (parti de la presse et de l'argent) arborant une couleur par un membre du PPA arborant une autre couleur. Ne pas confondre "alternance" avec "alternative"!
Américain : Etatsunien, les USA sont un pays sans nom mais n'englobent pas (encore) la totalité du continent américain.
Anarchie : Désignait autrefois une société où il n'existe pas de domination unique ayant un caractère coercitif et dont les principes pouvaient se résumer ainsi "Liberté pour tous, bien être pour tous, rien par la contrainte". Aujourd'hui utilisé comme synonyme de violence, destruction et chaos le mot "anarchie" a remplacé "anomie".
Anarcho-autonome Concept créé pour cataloguer des personnes luttant contre l'ordre économique par des moyens simples : ouverture de commerce de proximité, non usage de téléphone mobile, vie en milieu rural, lectures.... Cette qualification est extrêmement grâve puisqu'elle vous mène en prison pour de longs mois. (voir « Julien Coupat »)
Anomie : Mot désuet caractérisant une situation de désordre social, sans loi, sans règle, où les différends se régleraient par la seule violence physique (armée ou non). Aujourd'hui il a été décidé de remplacer anomie par anarchie.
Antiaméricain L'antiaméricain, habituellement qualifié de « primaire », est une personnes qui, loin de ne pas aimer ce continent magnifique et ses habitants, pose une critique de l'ordre économique en y montrant le rôle -pourtant reconnu comme central- du complexe militaro-industriel US ou de ses marionnettes. (Voir « Eisenhower met en garde contre le complexe militaro-industriel).
Antisémitisme : Accusation choc servant à couper court toute argumentation concernant ou intégrant le sionisme ou le rôle de l'état "d’israël" dans l'ordre économique ainsi que les crimes de cet état. La dénonciation d'antisémitisme, comprise comme la défense des personnes de confession ou de culture juive est, de par l'usage qu'en fait l'ordre économique, une grave menace pour ces personnes.
Arabo musulman : Expression servant à entretenir la confusion entre religion, ethnie et localisation géographique. Notion très utile pour donner corps au concept de "choc des civilisations".
Archaïque fondamentaliste voulant nous ramener à l'âge des cavernes : Expression connaissant de multiples variantes servant à couper court la discussion avec toute personne analysant les dogmes de l'ordre économique que sont "le développement" / "la croissance".
Archaïsme : Toute chose dépassée, vieille ou superflue. Par extension, tout ce que les gouvernements veulent voir disparaître. Ex. : l’accès à l’éducation pour tous, la santé de la population, les acquis et garanties sociaux sont des archaïsmes. « Cette grève est le fait de syndicats arc-boutés sur leurs archaïsmes et opposés à la modernité de notre temps » (Alain Juppé).
Arrêter de faire de l'idéologie : Expression utilisée pour faire croire que les alternatives sont "idéologique" et que l'orateur est "pragmatique" et "rationnel", agissant donc au mieux.
Arrêter le combat politique partisan : Pléonasme utilisé par les tenants de l'ordre économique pour empêcher les débats d'idées. Les idées politiques sont par définition diverses et ont par là leurs "partisans". Pas de "combat politique partisan" signifie donc de facto l'absence de débat politique et l'acceptation de l'ordre économique installé.
Ascenceur social : Concept servant à faire croire que des personnes pourraient, par leurs efforts ou une grâce quelconque, accéder aux niveaux supérieurs de la hiérarchie sociale dans le cadre de l'ordre économique et ainsi les dissuader de tenter de modifier ce cadre. L'ascenseur social est en fait un très long escalier piégé que l'on monte marche par marche... et il semble cassé.
Assistanat Sécurité et entraide : assistanat désigne péjorativement le système de redistribution des richesses ou de solidarité afin de convaincre qu'il faut le supprimer. Qui veut être un « assisté »?
Assouplissement : Anciennement action de rendre souple, actuellement synonyme de démantèlement (droit du travail, ....)
Augmentation du choix (consommation)
Axe du mal : Ensemble de pays s’apprêtant à se voir infliger des "sanctions économiques" précédant une « guerre humanitaire » car, refusant de comprendre les grands avantages de l'ordre économique, ils ne mènent pas une politique accommodante avec les pays de l'OTAN.
Banque : Clé de voûte de l'ordre économique, les banques décident de l'ensemble des opérations économiques et assurent la captation des richesses produites par le système productif, c'est à dire par les travailleurs, pour l'enrichissement des détenteurs de multinationales. (voir « qui dirige »)
Banque nationale Banque (généralement) privée chargée de la politique monétaire (et donc économique) de la nation.
Bavures : Crimes de guerre commis par les troupes de l'OTAN (voir aussi "crimes contre l'humanité ").
Ben Laden : Personnage mythique représentant l'incarnation du mal, Ben Laden fut initialement formé par les services secrets de « la nation que dieu béni ». Mort plusieurs fois il vient de reconnaître, dans une vidéo authentifiée par la CIA, avoir été abattu par les « navy seal », une équipe de « tueurs pour la bonne cause et la justice ». (voir « faux ennemis » et « choc des civilisations »)
Bêtise : Mot très souvent utilisé par les sujets de l'ordre économique lorsqu'ils évaluent les actions de ceux qu'ils pensent être leurs représentants "il n'a rien compris, quelle bêtise!". Le mot juste serait "intelligence" vu que toutes les actions de destruction des solidarités et ressources citoyennes apportent pouvoir et richesses aux transnationales qui sont la matérialisation des "tenants" de l'ordre économique.
Bilan de compétences : Anciennement entretien d'évaluation et de contrôle.
Bio, vert, responsable : Produits vendus plus chers et conditionnés dans un emballage étant de préférence de couleur verte : il existe du bio-carburant, des langes bios, des « voitures vertes », … Même le soja Round-up ready de Monsanto est « responsable » (voir article). Noter que ces produits sont parfois « moins nocifs » pour l'environnement que ceux ne bénéficiant pas de cette appellation. Il est toutefois interdit de rappeler que le produit le moins nocif est celui qui n'est pas produit.
Bioéthique : Accompagnement de la marchandisation du vivant ; brevet sur les gènes, commerce d'organes ou de matériel biologique, appropriation des semences, (voir documentaires et surtout « Alerte à Babylone)...
Bloquée : La société est souvent présentée comme « bloquée » (sous-entendu par des archaïques) car il y aurait des « freins au changement » c'est à dire au « progrès ». Personne n'aimant les « blocages », les propositions de « déblocage » sont acceptées. Par analogie avec la porte, la société débloquée sera « ouverte sur l 'avenir ». Qui aurait envie de se couper de l'avenir?
Bombardement : Mot désuet pour parler du largage de bombes par les avions de l'OTAN. Préférer frappes (de préférence "chirurgicales"). A contrario l'envoi d'explosifs, fussent ils des "pétards mouillés", par des forces en conflit avec l'ordre économique est toujours un bombardement et est souvent qualifié d'atroce.
Bon sens : Expression (très) souvent utilisée par les orateurs afin d'empêcher toute critique des discours et des choix affirmés par les "hommes politiques", représentants de l'ordre économique. Qui aurait l'idée d'aller contre le "bon sens"? Cette formule ne sera utilisée qu'en l'absence d'explication sur ce qu'est le "bon sens".
Bouclier humain : Expression cherchant à prouver que l'OTAN est obligée de bombarder des populations civiles. Les alliés de l'OTAN et l'OTAN elle-même n'ont bien évidemment jamais de "bouclier humain" (même si les centres de commandement de l'organisation sont dans des grandes villes..)
Budget ambitieux : Se dit d'un budget élaboré par un état et ayant les caractéristiques suivantes : diminution des taxes et impôts des multinationales, octroi de primes et subsides à ces mêmes multinationales et destruction des services à la population ainsi que hausse de la fiscalité des personnes et des petites et moyennes entreprises.
Campagne Bob Vaste campagne de contrôles routiers prenant la forme de barrages de police afin de contrôler les véhicules (taxes, assurances, contrôle technique,..) et l'identité des occupants du véhicule ainsi que les éventuelles intoxications du conducteur (à l'exception des drogues légales pourtant proscrites au volant). Les lieux (non ciblés près des débits de boissons) et les moments choisis (tous moments du jour et du début de soirée) montrent que la « lutte pour la sécurité routière et l'alcoolémie au volant » n'est pas le but unique de ces déploiements policiers considérables. Cette justification permet à l'état de tester ses dispositifs et de faire accepter cet état de contrôle par la majorité des citoyens. Qui est contre « la sécurité qui sauve des vies »?
Capitaine d'industrie : Patron. Avantage de capitaine, ce mot donne l'impression d'avancer et les travailleurs pensent faire partie d'une équipe.  Noter que les capitaines modernes sont les premiers à "quitter le bateau" en cas de problème tout en s'assurant que ce départ s'accompagne de plantureuses rémunérations.
Capital : Mot banni mais central de l'ordre économique en ce sens que ce sont les détenteurs du capital qui fixent les règles de son accumulation -qui est la finalité ultime de l'ordre économique. Ce mot ne peut être utilisé que dans des associations incongrues ; capital temps, capital soleil, capital santé... ou comme l'un des termes d'un oxymore : capital humain,
Carrière ; Ensemble des services rendus à l'ordre économique.
Carriériste : Autrefois mot péjoratif. Aujourd'hui il n'est nul objectif supérieur à la carrière.
Carte d'identité Carte d'identification
Casseur (manifestation) Policier habillé en noir ayant pour but d'inciter, par son exemple et ses injonctions, les jeunes manifestants à commettre des actes de vandalisme afin de discréditer l'ensemble d'un mouvement. Les images très télégéniques de personnes vêtues tels des ninja seront montrées au « JT » en lieu et place de la masse de citoyens pacifiques demandant une atténuation de leur exploitation. L'incitation policière est une pratique formellement interdite mais la « justice » ne semble pas motivée à poursuivre ces faits servant efficacement l'ordre économique. (voir exemples)
Centrisme (Im)posture politique prétendant changer le système sans jamais remettre en cause l’ordre économique établi et ses moyens d'action. Les partis dits « centristes » font partie de l'écurie du PPA.
Changement Mot très souvent répété par les communicants de l'ordre économique. Le changement peut tout concerner, à condition qu'il n'affecte rien qui touche à l'organisation de la domination. Comme le dit le vieil adage : « Tout changer pour que rien ne change » (Noter la répétition de ce mot dans les discours des membres éminents du PPA).
Charges sociales : Sont ainsi nommées les cotisations servant à la solidarité interpersonnelle et au "salaire socialisé" des travailleurs. Qui peut être contre une diminution de charge?
Chercheur d'emploi : Anciennement demandeur d'emploi. Le chercheur ne peut en vouloir qu'à lui même s'il n'en trouve pas tandis que le demandeur pouvait en vouloir au patronat s'il n'en recevait pas.
Choc des civilisations : Concept central de l'ordre économique le concept de "Choc des civilisations", malgré le non-sens absolu du concept (a-t-on déjà vu des "civilisations" s'entrechoquer?) a de multiples avantages : il permet de diviser la population mondiale en des groupes arbitrairement définis, il dédouane les responsables de l'ordre économique de leurs forfaits en plaçant leurs actions dans un cadre qui les dépasse (a-t-on vu un homme assez puissant pour « modifier une civilisation ») tout en étant assez simple à mettre en place car jouant de vieilles peurs présentes chez (presque) tous. (voir dossier).
Citoyen : Anciennement ceux qui, dans un état organisé, jouissent des mêmes droits et obéissent aux mêmes lois. Actuellement : terme désuet qui évoque la révolution française et de ce fait (re)donne du pouvoir à la population. On lui préférera les termes passifs et vagues d’électeur, consommateur, etc. Il a statut d'esclave/outil de l'ordre économique.
Civilisation (apporter la civilisation) :
Anciennement utilisée pour décrire la colonisation, cette expression absurde ne peut plus être utilisée car, actuellement, les civilisations se « choquent ». Aujourd'hui l'ordre économique « apporte la démocratie ».
Classe ouvrière : Expression interdite, l'ordre économique voulant faire croire que la classe ouvrière - qui représente 30% de la population française - n'existe plus.
Classe politique : Opposé à "société civile", ce concept vide de sens pousse à croire que tous les "politiques" ont une communauté d'intérêt et des idées similaires (ce qui n'est vrai que pour les membres du PPA) et incite les populations à se détourner du fait politique.
Classes moyennes : Concept englobant l'ensemble de la population à l'exception des classes dirigeantes et des haute et moyenne bourgeoisies ainsi que les grands serviteurs de l'état et des transnationales (ceux-ci faisant fréquemment des aller-retours entre ces deux groupes). La croyance qu'ont les prolétaires d'appartenir à une classe « moyenne » leur fait penser que la lutte des classes est un vain concept périmé et leur permet de se défouler sur les classes qu'ils ne conceptualisent pas comme « moyennes » : les chômeurs, les immigrés, les roms,.... Noter que l'on parle DES classeS moyenneS : en fait UNE classe dont les sous-groupes sont invités à s'entre-déchirer.
Clivage gauche/droite Expression utilisée pour réduire les choix politiques à des choix binaires et diviser la population en deux « camps » opposés. Des archaïques prétendent encore que de nombreuses voies et possibilités de gestion des conflits existent. Ces mêmes archaïques affirment que la pensée humaine n'est pas réductible à une posture dite « gauche » ou « droite ».
Coaching : Contrôle et mise sous pression personnalisés.
Collaborateur : Travailleur, employé ou ouvrier. Tous rassemblés sous le terme "capital humain" ou "ressources humaines".
Collectivité : Concept dépassé, il n'y a plus que des "individus" (présumés "rationnels").
Combattants ennemis : Autrefois appelés « soldats » ou « résistants », les combattants ennemis sont des personnes de type «terroriste-arabo-islamiste » s'opposant aux opérations humanitaires de l'OTAN visant à les libérer d'un « nouvel-hitler ». Les conventions internationales ne sauraient s'appliquer à de tels individus.
Commerce international : Ensemble des opérations de pillage des pays les plus vulnérables et des facturations intra-entreprise ayant pour but d'éluder tout impôt et d'échapper à toute norme qui imposerait le respect des personnes ou de l'environnement. Exportation d'armes pour la quasi totalité du solde.
Communauté : Mot utilisé pour
Communauté Internationale : Pays de l'OTAN et leurs obligés, il n'y a aucun rapport avec l'assemblée générale de l'ONU qui réunit l'ensemble des pays de la planète.
Communication : Anciennement nommé "Propagande".
Communisme : Mot repoussoir terrifiant servant à dénigrer toute possibilité de changement en désignant le capitalisme d'état bureaucratique ayant sévi en ex-URSS ainsi que différents autres régimes dictatoriaux. Dans l'ancienne langue le communisme désignait une société sans classe où l'exploitation ne régnerait pas. Noter que des personnes se réclamant « communistes » prétendent apporter l'émancipation et la liberté par la dictature du prolétariat!!!
Communisme de marché ou communisme capitalistique : Utilisé pour caractériser le capitalisme en Chine, pays qui fournit une grande part des esclaves nécessaires à l'ordre économique.
Compétence (monde du travail) : Savoir obéir, savoir être flexible. Ne surtout pas confondre avec "qualification" ou "savoir".
Compétitivité : Mesure du degré de soumission à l'ordre économique et des biens collectif offerts à l'épanouissement de celui-ci
Complexe militaro-industriel : Cancer qui se nourrit de la société et de la liberté pour sa croissance, il est le cœur de l'ordre économique. Ne peut être cité ou décrit sous peine d'ostracisme. (voir «Eisenhower met en garde contre le complexe militaro-industriel»)
Complexification administrative : Décriée et citée comme cause de « pertes économiques », la complexification administrative est encouragée de fait par les « grands acteurs » de l'ordre économique car seuls ces « grands acteurs » ont les moyens d'y faire face tandis que les concurrents plus petits ne le peuvent. C'est pourquoi ce « sujet marronnier » ne disparaîtra pas tant que les oligopoles subiront des pressions concurrentielles de « petits » acteurs.
Complexification du monde : Expression tentant de faire croire qu'il ne sert à rien de réfléchir aux alternatives à l'ordre économique, le sujet étant trop complexe.
Complotiste / conspirationniste : Toute personne cherchant à étudier et expliquer les réseaux de pouvoir et à nommer les responsables du système. Être catalogué de complotisme / conspirationnisme est très grave et signifie être ostracisé.
Compte épargne-temps : Anciennement congés payés. La possibilité pour le travailleur de s'arrêter de servir l'ordre économique quelques jours par an doit être conditionnée à la possession d'un « compte » et être exercée lors de périodes où son organisation estime n'avoir pas besoin de lui. Rappelle aussi que, pour l'ordre économique, tout est argent, même le temps!
Concertation : Anciennement action de se concerter. Actuellement une concertation avec le gouvernement ne se fait que dans le cadre d’une discussion avec les représentants des transnationales. La « concertation » revient à expliquer aux populations l'inéluctabilité de la destruction de leurs droits en vertu du « bon sens ». En règle générale le calendrier de la destruction des droits est établi lors de ces « concertations ».
Concurrence : Présentée comme base de l'organisation économique, la concurrence n'est pas voulue par les transnationales qui sont des oligopoles. Les seules concurrences admises sont celles entre les individus et les collectivités pour de plus grands profits offerts aux transnationales. Noter que cette concurrence est présentée comme « libre et non-faussée » (voir dossier « manipulations économiques »).
Confiance (restaurer la) : Faire ce qui convient pour satisfaire les appétits de l'ordre économique
Conseil de sécurité : Organe s'occupant de faire régner l'ordre économique mondial en autorisant les agressions armées de l'OTAN et amenant l'insécurité à tous les peuples en désaccord avec l'ordre économique.
Conservateur : Anciennement étaient conservateurs les personnes souhaitant garder intactes les structures de domination sociale. Ces mêmes personnes qualifient aujourd'hui de conservateur toute personnes attachée au droit qu'a la collectivité de recevoir une partie du produit de l'appareil productif lui permettant de vivre dignement.
Consom'acteur : Mot très utilisé qui tend à faire croire qu'il faut consommer pour être acteur de la société. Il fut un temps ou l'on voulait des citoyens qui  participent à l'écriture de l'histoire. Ce mot sert aussi à remettre la responsabilité de la situation actuelle sur les « consommateurs », dédouanant par là l'ordre économique et son organisation des conséquences de son fonctionnement.
Consommateur : Anciennement celui qui achète des marchandises pour son usage. Désigne maintenant le statut réduit du citoyen. Il peut toutefois encore être consom'acteur.
Contrat social : Contrat prétendument signé il y a très longtemps et dont les caractéristiques sont les suivantes : il ne peut être remis en cause, les nourrissons l'acceptent avant de naître, les ressources et l'usage de la force sont matières réservées de l'oligarchie.... (voir ici le véritable contrat, celui que nous acceptons tous implicitement!)
Contrer l'hégémonie US Expression utilisée comme justification de la construction de l'UE, institution totalement inféodée aux USA (voir « dossier UE » et « partenariat transatlantique »)
Conventions de Genève : Ratifiées par l 'ensemble des nations, les conventions de Genève protègent les personnes en cas de conflit armé. Elles sont aujourd'hui inutiles pour les pays de l'OTAN : les opérations humanitaires visant la restauration de la légalité internationale et les actes de police visant à arrêter les terroristes ne sont contrariés que par des « combattants ennemis ». De surcroît, les populations bénéficiant d'une « opération humanitaire » ne subissent plus d'attaques, tout au plus quelques dommages collatéraux
Coopération : Voir aide au développement
Couche sociale : Anciennement "Classe sociale".
Court terme : Expression très importante et très usitée ; les horreurs qui arrivent seraient dues à une "vue à court terme" de l'ensemble des dirigeants et individus. Cette affirmation est contredite par les plans à long terme créés dans les administrations, entreprises et armées (doctrine stratégique de l'OTAN, durée de planification des usines, stratégies de groupes employant des centaines de millier d’employés....). Elle a l'immense intérêt d'exonérer l'ordre économique dont le seul objectif est l'accumulation des richesses!
Coût insupportable pour la sécurité sociale : Manière d'expliquer que votre vie est évaluée. Idée souvent bien intégrée.
CPAS (Belgique) Anciennement centres publics d'aide sociale, ils sont aujourd'hui des centres publics d'action sociale. Les « exclus » n'ont pas besoin d'aide mais d'action : s'ils avaient « agi » ils ne seraient pas « exclus »!
CPI (cour pénale internationale) : Alibi judiciaire de l'OTAN. Notons que pour être certain de ne pas être victime d'un retournement de situation, le chef de gang de l'OTAN ne reconnaît pas la CPI.
Crédibilité (restaurer la) : Faire ce qui convient pour satisfaire les appétits de l'ordre économique
Crimes contre l'humanité : Crimes de guerre commis par des troupes ennemies de l'OTAN.
Crise : Concept servant à justifier des mesures de régression sociale et utilisé en permanence depuis des décennies. Signifiait anciennement une situation en rupture avec le cours normal des événements.
Croissance : Pilier de l'ordre économique, la croissance est un dogme intouchable. Tout ce qui se fait au nom de la croissance est accepté car est fait pour une "juste cause". Jamais il n'est expliqué ce qui doit croître car il s'agit des bénéfices des multinationales à l'exclusion de toute autre chose. Toute personne abordant ce concept de croissance de manière rationnelle et/ou argumentée sera un "archaïque fondamentaliste voulant nous ramener à l'âge des cavernes".
Culture : Désignait autrefois l'ensemble des connaissances et des outils conceptuels. N'est utilisé aujourd'hui que pour les (beaux) Arts. Pour parler de "culture", utilisez le terme "socio-culturel".
Cumul des mandats : Anciennement pratique qui permet aux assoiffés de pouvoir d’être partout et nulle part. Actuellement : ensemble de discussions dont les parties prenantes se moquent mais qui fait oublier les besoins de la population.
Cure d'austérité : Le mot cure est censé représenter un traitement. Ici le traitement (limitation des ressources de la population) ne fait du bien qu'aux propriétaires des transnationales.
Cure d'austérité (domaine économique) : Suppression  massive des "droits sociaux", licenciements massifs et baisse des salaires ayant pour effet de faire monter les cours de bourse. Voir aussi plan social courageux.
Cure d'austérité (domaine social) : Suppression ou diminution des services à la population dans les secteurs tels que les soins de santé, l'éducation, le logement, les loisirs, ...
De gauche : Anciennement personne ayant des convictions mettant le bien-être de la majorité au centre de ses préoccupations. Actuellement ce terme caractérise toute personne ayant acheté une carte d'un parti qui se dit "de gauche". Cet acte a de nombreux avantages pour pouvoir "s'élever dans la vie" et est utile à tous ceux refusant d'admettre qu'ils supportent pleinement l'ordre économique, jusqu'à ses guerres impériales! (voir « gauche et Libye »). Cette définition vaut pour la "gauche bien pensante", il y a aussi la "gauche qui pense", mais c'est bien plus à gauche. (voir aussi clivage gauche/droite)
Décentralisation : Mise en concurrence des collectivités locales.
Défendre ses intérêts (pays) Pillage et oppression d'un pays tiers « pauvre » ou « en voie de développement ».
Défense des auteurs (culture) : Défense des bénéfices des conglomérats de diffusion d’œuvres musicales et cinématographiques. Sert aussi d'alibi pour la mise en place de moyens techniques et juridiques permettant le contrôle et la surveillance des utilisateurs d'Internet ou d'un ordinateur. (voir ACTA ou dossier).
Déficit de communication : Autocritique des représentants de l'ordre économique promettant de parfaire la propagande lorsqu'un de ses projets est fermement rejeté par la population. L'usage de cette expression annonce la venue proche d'un déversement massif de propagande accompagné d'une "prise de responsabilité" des représentants de l'ordre économique pour imposer le projet contrarié.
Délocalisation : Manière polie de parler de l'usage de travailleurs sans droits (autrefois appelés esclaves).
Démagogie : Anciennement, la démagogie était une notion désignant une manière de mener le peuple en s'attirant ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur et s'adressant à ses passions et frustrations sans recherche de l'intérêt général. Désigne actuellement toute pensée proposant de limiter les privilèges des tenants de l'ordre économique.
Démarche qualité : Contrôle du processus de production pour "valoriser" au mieux les "ressources humaines". La "démarche qualité" est la quintessence des "avancées" du fordisme, du taylorisme intégrant les apports de la psychologie sociale. Pour se rendre compte de la "qualité" des productions au sens où l'entendent les archaïques, voir "Obsolescence programmée".
Démocratie : Anciennement,selon Paul Ricoeur, "est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c'est-à-dire traversée par des contradictions d'intérêts, et qui se fixe comme modalité d'associer à parts égales chaque citoyen dans l'expression, l'analyse, la délibération et l'arbitrage de ces contradictions". Aujourd'hui est démocratique une société pilier de l'ordre économique dans laquelle on peut, au moins formellement, s'exprimer sans contrarier l'ordre économique et son bras armé l'OTAN. Les sociétés démocratiques organisent des « élections ».
Démocratie représentative : Oxymore utilisé pour tenter de convaincre les archaïques qui doutent de la réalité "démocratique" de l'ordre économique malgré le fait qu'il organise des « élections ».
Déontologie (journalisme) : Ensemble de règles de conduite ne s'appliquant pas aux journalistes de la « grande presse libre et subventionnée ». (Voir « dossier médiamensonges », « dossier mensonges de guerre » et « Éditocrates »)
Déréglementation : Ce terme qui semble signifier l'augmentation du degré de liberté de tous signifie supprimer le code du travail et la protection sociale ainsi que les contraintes environnementales et généralement toute chose considérée comme un frein à l'épanouissement de l'ordre économique.
Dérégulation : Voir « déréglementation ».
Dette publique : Élément fondamental de justification des politiques de l'ordre économique (pardon, des mesures prises par l'ordre économique). Son pendant, la créance (privée), ne peut être évoquée. Or s'il y a dette, il y a forcément créance et cette créance est due à un mécanisme par lequel des gens échappant à l'imposition avancent sous forme de prêts à l’État les impôts que cet État s'est interdit de prélever.
Développement (souvent durable) : Anciennement nommé capitalisme. Qui peut être contre le « développement »? L'ordre économique ne peut tolérer une expression comme « épanouissement durable », l'épanouissement des populations ne se conformant pas à la logique d'accumulation sans fin qui est le seul but de l'ordre économique.
Développement social : Expression fort usitée mais dont toutes les tentatives de définition ont échoué. C'est donc un très bon concept : qui est contre le social? ou contre le développement?
Devoir d'ingérence : Droit de pillage.
Dialogue : Dialoguer ne signifie plus « discuter » mais « imposer ». Exemples : Grenelle de l'environnement, "réformes" des retraites. Parfois il signifie "réprimer " : le gouvernement a ouvert le dialogue avec les chômeurs / les grévistes (intervention des C.R.S./gendarmerie/police locale), …
Dictateur : Chef d'état d'un pays non-membre de l'OTAN et dérangeant cette dernière.
Dignité humaine : Terme employé surtout dans la locution «atteinte à la… ». Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les gouvernements et les transnationales ne portent pas atteinte à la dignité humaine quand ils poussent des millions de gens dans la misère et ce qui l'accompagne.
Directeur des Ressources Humaines : Anciennement "Directeur du personnel". Cette nouvelle dénomination a l'avantage de la clarté : le personnel est une ressource comme les autres, l'humain un matériau quelconque. Les ressources humaines sont toujours ce sur quoi il faut économiser, ce qui se dit "variable d'ajustement".
Dommages collatéraux : Morts, mutilés et blessés civils lors des opérations "humanitaires" ou "de libération" de l'OTAN ou de ses alliés. Ne sont pas des dommages collatéraux les destructions des infrastructures civiles ; des budgets de coopération (prêts avec intérets) seront alloués aux entreprises de BTP (bâtiment, travaux publics) ayant sponsorisé « l'intervention humanitaire » ou l'action de « libération ».
Droit international ; Droit du plus fort.
Droits de l'homme : Leur "patrie" est la France (voir patrie des droits de l'Homme). Pour les relations internationales, les droits de l'homme sont la justification de la destruction de toute société s'opposant aux visées de l'ordre économique, Pour les ressortissants occidentaux les principaux droits de l'homme sont de pouvoir choisir son exploiteur et le droit au "métro, boulot, dodo" pour autant qu'ils ne fassent pas partie des "exclus". Il est strictement interdit de rappeler que les droits de l'homme comprennent aussi les droits élémentaires à la nourriture, à un logement, un travail, une dignité sociale, qui manquent à des dizaines de millions d’hommes, femmes et enfants dans le monde, y compris en "occident" de par l'organisation de l'ordre économique (voir « Faim et pauvreté extrême aux USA »). Ne surtout pas parler du droit à l'insurrection (déclaration des droits de l'homme).
Échecs du socialisme : Ensemble d'échecs (et parfois d'atrocités! commises par) des régimes bureaucratiques et "capitalistiques d'état" de l'ex-URSS ou d'autres comme celui des "Khmer rouges". Il est n'est pas moderne de se questionner ou d'émettre un avis sur les succès et échecs du capitalisme.
Échecs du socialisme : Ensemble d'échecs (et parfois d'atrocités! commises par) des régimes "capitalistiques d'état" de l'ex-URSS ou d'autres comme celui des "Khmer rouges". Il est n'est pas moderne de se questionner ou d'émettre un avis sur les succès et échecs du capitalisme.
Écologie : Autrefois nom d'une science étudiant les interactions du vivant l'"Écologie" désigne aujourd'hui un ensemble de techniques de manipulation ayant pour but de réduire le niveau de vie des plus démunis et de justifier une baisse drastique de la population et des conditions de vie de tous (voir ' dossier malthusianisme').
Écologie politique : Oxymore à la mode ; l'écologie est une science, la politique un ensemble d'opinions
Économie : Ensemble de poncifs servant à justifier les actions des tenants de l'ordre économique en dehors de toute analyse sérieuse. L'ajout du mot "science" assure que ces actions sont décidées de manière pragmatique et non idéologique (voir dossier « mensonges économiques »). Toute exaction sur le corps social sera donc pleinement justifiée et acceptée.
Économiste (expert médiatique) : Espèce d’astrologue qui prétend faire des prévisions et augure de la future croissance (voir dossier).
Éditorialiste : Faussaire dont les messages sont martelés par la "presse de référence" appelée aussi "grande presse". La "presse de référence"  est  "libre et subventionnée". (Voir « médiamensonges » ou «éditocrate» ou « acrimed »)
Éducation nationale : Système de formatage des enfants tentant d'empêcher toute réflexion nuisible à l'ordre économique et à produire des outils fiables et fonctionnels pour cet ordre. Cette définition est valable depuis que le « système éducatif » a reçu pour objectif « l'employabilité » des jeunes.
Efforts de pédagogie : Se dit de l'action d'un gouvernement qui va mettre en œuvre un lourd arsenal de propagande en vue de faire accepter ce qu'il a autrefois admis être inacceptable.
Égalité des chances : Oxymore souvent utilisé ; soit on a l'égalité soit on a des chances. Ce Concept vise à remplacer celui d'égalité et permet de justifier les inégalités sociales en substituant l'obligation de moyens à l'obligation de résultats
Élections : Anciennement action d’élire, choix fait par la voie des suffrages. Actuellement choix d’une personne parmi les membres du PPA (parti de la presse et de l'argent). Ce choix est considéré comme un devoir car il montre l’allégeance à l'ordre économique et rejette la responsabilité des conséquences de l'organisation de l'ordre économique sur les « électeurs ».
Élite (dirigeants) : Anciennement les élites étaient un groupe de personnes considérées comme ce qu’il y a de meilleur, de plus distingué, ayant de grandes qualités. En ce qui concerne les dirigeants actuels souvent appelés « élite », les termes les plus appropriés semblent "mafia", "clique" ou "caste".
Élu : Représentant de l'oligarchie se faisant passer pour un représentant de la population. Il existe aussi de réels représentants de la population parmi les élus, mais leur pouvoir effectif étant nul ils se muent de fait en parfaits serviteurs ou en "idiots utiles" de cette oligarchie et de l'ordre économique qu'ils disent combattre.
Embargo : Mesure visant à libérer un peuple d'un « nouvel-hitler ». Quelques victimes collatérales sont parfois à déplorer, comme dans les cas irakien, palestinien ou cubain. Parfois les fruits de cette politique d'embargo, qui touche toujours les populations civiles, sont longs à arriver et c'est pourquoi l'ordre économique décide habituellement d'appuyer l'embargo par diverses autres actions comme les bombardements préventifs, les envois de « guérillas » apportant la liberté, les « liquidations » de leaders, etc.
Employabilité : Concept exprimant les efforts que devrait fournir un "chômeur" non pour être utilisé par le système productif mais pour pouvoir prétendre à être utilisé par ledit système.
Enfant hyperactif : Autrefois caractérisé de « plein de vie », l'enfant turbulent est aujourd'hui un client (à vie!) de l'industrie chimique.
Entreprise citoyenne Concept vide de sens. Les entreprises ont, dans le système de l’ordre économique, pour unique vocation d'apporter une rémunération (dite « juste ») à leurs actionnaires. De nombreux accords internationaux empêchent d'ailleurs les collectivités de changer cet état de fait (voir AGCS). Le concept trouve une justification dans le fait que les cadres administratif et juridiques sont faits par et pour les entreprises transnationales dans ce cas (voir dossier « lobbies » et « partenariat transatlantique »).
Entreprises du secteur de la santé : Entreprises vivant du business de la maladie (voir dossier).
État : Organisation juridique gérant une armée et des alliances crédibles afin de procurer des richesses aux tenants de l'ordre économique, une police anti-insurrectionnelle puissante les protégeant et des systèmes de captation de l'épargne (ainsi seuls les besoins réellement assouvis sont payés, l'épargne réelle servant à l'enrichissement des détenteurs de multinationales)
État de droit : Maintien de la légalité dans une zone territoriale. Ce concept n'est plus valide dans nos contrées depuis l'utilisation de lois dites "anti-terroristes". « Nous allons terroriser les terroristes » (Charles Pasqua) "Nous buterons les terroristes jusque dans les chiottes" (V.Poutine). (Voir "Lois antiterroristes, fondement de l'empire » et « dossier »)
État terroriste : État menant une politique indépendante de l'ordre économique et de l'OTAN ou suspecté d’abriter des « terroristes ».
État voyous : Voir état terroriste.
Évaluation interne (entreprises) : Contrôle de productivité. Évaluation est un mot connoté plus positivement que contrôle.
Exclu : Catégorie très large d'individus englobant pèle mêle les exploités, les pauvres, les chômeurs, les allocataires sociaux, les handicapés, les aliénés mentaux, les malades, les vieux (voir seniors), et de manière générale toute personne ne se conformant pas aux prescrits de l'ordre économique. Un des avantages de ce mot est qu'il caractérise un état : il n'y a pas "d'exclueur" et les "inclus" ne voient pas comment changer cet état, ce qui lui permet de perdurer (Voir aussi exploités).
Exercice anti-terroriste : Moment extrêmement dangereux car habituellement choisi par les terroristes pour frapper. (11/09, attentats de Londres,...)
Expert (économie) : Diplômé ès incompétence mais bon propagandiste par son aplomb.
Expert (général) : Terme utilisé pour qualifier les propagandistes s'exprimant pour justifier les politiques de l'ordre économique. Comment critiquer, de sa position de quidam, les dires d'un expert (voir les conclusions de Milgram et « les éditocrates » et « intellectuels faussaires »)? Le silence est donc la réaction de la plupart et ce silence vaut acquiescement pour ceux qui le remarquent. Les effets en sont puissants, voir à ce propos « Suivisme : expérience de Hasch ».
Exploitation Mot désuet remplacé par valorisation. Exemples : on valorise les ressources naturelles en les gaspillant, on valorise les bâtiments anciens en les transformant en hôtels, on valorise les réserves foncières en construisant routes et lotissements, on valorise l'espace en y mettant des publicités, les travailleurs ne sont plus exploités mais "se valorisent par leur intégration dans le circuit socio-professionnel",...
Exploité : Mot désuet remplacé par « collaborateur ». Le mot "exploité" avait le grand inconvénient de laisser transparaître le fait qu'il y a des exploiteurs, ses successeurs ayant l'avantage de montrer un statut du à la fatalité.
Expulsion : Ce terme qui signifiait "chasser quelqu’un" a été remplacé par "éloignement", nettement plus en phase avec l'ordre économique qui promeut la « liberté » et la « dignité humaine ».
Extrême droite :
False-flag : Synonyme de terrorisme (voir dossier).
Fin de l'histoire : Non sens faisant suite au concept de "fin des idéologies" et voulant faire croire l'ordre économique est l'aboutissement de l'histoire et donc que les « affaires » sont "gérées au mieux" par l'ordre économique. Il serait donc stupide et "archaïque" de vouloir penser ou proposer des alternatives à cet ordre indépassable.
Flexibilité (du travailleur): Acceptation de conditions de travail précaires et de la diminution de ses moyens d’existence.
Fond d'investissement : Émanation des grands capitalistes destinée à combler leur besoin d'accumulation.
Fondamentaliste (en politique) : Toute personne émettant des critiques profondes et argumentées de l'ordre économique en vigueur et souhaitant changer d'ordre. (opposition réalo >< Fundi) Être un fondamentaliste signifie être ostracisé.
Fonds de pension : Organismes captant l'épargne des travailleurs afin de servir l'ordre économique
Forces vives : Patronat.
Fraude fiscale, sport national Expression souvent répétée pour faire croire que les pertes dues à la fraude fiscale sont le fait de la population et non des grands « fraudeurs institutionnels ». De la sorte, la population s'oppose aux mesures anti-fraude qui pourtant la protégerait.
Frein à l'embauche : Protections contre les licenciements abusifs.
G7/G8/G20 : Rassemblement des pays les plus riches. Les GX veulent combattre les ennemis de la liberté (économique) qui refusent la mondialisation et/ou qui prônent le bien être pour tous.
Gauche plurielle : Ensemble de mouvements se disant "de gauche" et formant un gouvernement "de droite".
Gouvernance : Mode de gestion imposé par l'ordre économique aux états. Signifie la "fin de la politique" car tout est "technique".
Gratuité : Ce que vous recevez quand vous avez payé une certaine somme ; dans l'enseignement les cours sont gratuits après l'achat de syllabus et le paiement d'un minerval, en grande surface vous recevez un produit gratuit à l'achat d'un autre produit....
Green washing : Terme créé pour pouvoir parler de l'imposture que sont souvent les dénominations « bio, vert, responsable » sans utiliser le terme imposture.
Grogne : Mot signifiant la colère et le désespoir des personnes faisant grève et assimilant leurs explications et revendications au rang d'un cri d’animal.
Guerre : Mot désuet pour ce qui concerne la qualification des conflits armés (voir "opérations humanitaires" ou "troubles" pour cette acceptation), la guerre est maintenant menée contre des concepts : guerre contre le terrorisme, contre le chômage, contre la "vie chère", contre la drogue, contre la "maltraitance"....
Guerre asymétrique : Attaque d'une armée contre des civils n'acceptant pas l'ordre économique et le pillage de leurs biens
Guerre contre la drogue Traduire par guerre avec la drogue ou guerre contre les drogués (voir dossier)
Guerre contre la terreur : Destruction et déstructuration, par des bombardements intensifs et l'usage de troupes au sol, de pays faisant partie de l'Axe du mal. Procédure de capture et d'extradition extra-judiciaires afin de torturer les ennemis de la liberté (voir « restitution extraordinaire »). La guerre contre la terreur est aussi un ensemble d'actions contre des individus rendues possibles par l'utilisation des outils juridiques que constituent les "lois antiterroristes" (voir dossier)
Guerre pour la paix : Cet oxymore est utilisé concomitamment à l'expression "guerre préventive"
Guerre préventive : Guerre. Le terme préventif est là pour justifier l'attaque, la destruction et l'occupation du pays qui s'en suivra. Ce terme est aussi censé mettre les assaillants à l'abri du droit international qui ne tolère l'usage des armes que pour se défendre (voir aussi CPI).
Guerre propre : Guerre durant laquelle les média diffusent correctement les communiqués de l'OTAN (voir « Le tripoli merveilleux de l'OTAN ») et ne rappellent pas l'usage d'uranium appauvri polluant l'environnement pour des siècles (voir dossier) ni ne parlent des « dégâts collatéraux ».
Harmonisation des statuts : Baisse des salaires des employés par la suppression des avantages comparatifs de leur statut sur celui des ouvriers.
Heures supplémentaires : Compression des salaires par l'augmentation du temps de travail (la formule trompeuse "travailler plus pour gagner plus" signifie que les travailleurs doivent être à la tâche plus longtemps pour que l'ordre économique puisse extraire plus de richesses).
Hiérarchie (gestion d'entreprise) : Autrefois mot le plus utilisé dans les manuels de gestion, celui-ci disparaît au profit des "responsables de projets".
Histoire : Ensemble de faits déformés ayant pour fonction d'empêcher toute réflexion nuisible à l'ordre économique (voir "Histoire tronquée" et "Qui écrit l'histoire")
Hôtesse : Caissière ou réceptionniste.
Idéologie dominante : Idéologie des dominants. Seule idéologie autorisée à exister mais non à être expliquée ou même nommée.
Il faut dépasser les clivages : Expression très usitée s'adressant aux travailleurs afin qu'ils rejoignent les vues des tenants de l'ordre économique.
Immigration choisie : Débauchage des intellectuels et personnels formés des pays "en voie de développement"/"pauvres" servant à miner leur futur. L'expression est de plus très utile car elle fait passer l'immigration comme "non-choisie" donc subie, alors qu'elle a été et est voulue et organisée par l'ordre économique car elle entraîne, pas sa gestion, une baisse des salaires, une division de la population et un support à la mise en place du "choc des civilisations".
Impérialisme: Mot banni : l'impérialisme est le stade ultime du capitalisme.
Impôt progressif : Lourde taxation de la population et pas de taxation des transnationales tenantes de l'ordre économique. De nombreuses personnes "archaïques" pensent encore que les taux d'imposition doivent être croissants alors que la "modernité" impose "naturellement" qu'ils soient décroissants.
Indépendance alimentaire : Concept étranger à et banni par l'ordre économique. L'indépendance alimentaire qui assurerait une certaine sécurité (un des premiers besoins psychologique) à des populations ne peut être envisagée de crainte qu'un groupe ait l'idée de réfléchir aux possibilités d'un changement d'ordre. Seule la sécurisation des profits est admise.
Informations : Télévisuelles, radiophoniques ou écrites,les informations sont la propagande de l'ordre économique. Les progrès des sciences psychologiques (surtout de la psychologie sociale) confèrent à la propagande une efficacité redoutable (voir dossier psychologie et « Information, pilier du pouvoir »).
Insécurité : Concept martelé par tout politicien, de droite comme de gauche, à une population à qui il préfère faire oublier ses véritables problèmes et sa propre incompétence pour tenter de se maintenir ou d'accéder au pouvoir. Par insécurité il entend bien sur la peur du jeune* et non la précarité extrême susceptible de toucher chaque citoyen (voir « Faim et pauvreté extrême aux US»)
Insertion (professionnelle, sociale, culturelle...) : Concept visant à faire croire
Intégration européenne : Soumission et allégeance aux US (voir dossier) impliquant la désintégration des droits sociaux et politiques des européens.
Intégriste :
Intégrité (homme) : Qualité d'une personne qui ne se laisse pas corrompre. Autrefois qualité appréciée, l'intégrité est aujourd'hui une tare pour qui veut « réussir dans la vie ».
International Peace Operations Association (IPOA) Association de 54 sociétés de mercenaires fondée en 2001 (appelées « sociétés militaires privées ou SMP). Aujourd'hui cette association s'est rebaptisée l’ISOA (pour « international stability operations association »)
Islamo-gauchiste Contresens servant à couper court les discussions argumentées portant sur des sujets variés tels le concept de « choc des civilisation », l'immigration, le rôle de l'état «d'israël », le sionisme ou les actions de l'ordre économique dans les pays dont la majorité des habitants sont « musulmans ».
Jeune : Désignait anciennement une personne sortie de l'adolescence. Le jeune désigne aujourd'hui les adolescents "d'origine étrangère" ayant une casquette à l'envers et les lacets défaits. Ce "jeune" est supposé aimer le rap, le foot et accessoirement le basket. Il est en « déficit culturel ».
Judéo-chrétien : Autrefois personne qui professe le judéo-christianisme, c'est à dire la doctrine d'un parti des premiers chrétiens imposant aux nouveaux convertis les prescriptions de la loi juive. Ce mot sert aujourd'hui la « théorie du choc des civilisations » en opposant d'une part les juifs et les chrétiens et d'autre part les musulmans. A-t-on jamais entendu parler de judéo-musulmans ou de christiano-musulmans? Le coran est pourtant basé sur la bible (elle-même adaptation de textes plus anciens) et reconnaît le christ ainsi que l'immaculé conception!
Khmer vert Personne souhaitant débattre objectivement de la préservation des ressources naturelles. Être un « khmer vert » est très grave et signifie être ostracisé.
Kost killer : Spécialiste en licenciement et diminutions de salaire. Le kost killer reçoit énormément d'argent de l'ordre économique.
L'argent travaille : Expression très usitée visant à faire croire que les revenus du capital sont légitimes or tout le monde sait que l'argent ne travaille pas mais qu'une position de pouvoir obtenue par l'argent permet de capter les fruits du travail des autres.
La presse ne remplit plus son rôle de quatrième pouvoir : Expression utilisée pour faire croire que la presse est un contre-pouvoir. La presse étant en fait le deuxième bras du pouvoir de l'ordre économique, après les forces armées.
La société : voir État. La société n'est plus la collectivité vu qu'il ne doit rester que des individus isolés face à l'ordre économique; ces individus doivent en outre servir l'ordre sans la "pesanteur" de leur possible association et les possibilités de réflexion et d'action que leur association entraînerait.
Laïcité : Anciennement compris comme la non-intervention des églises dans les affaires de la nation, la laïcité est aujourd'hui un concept variable permettant à l'état de stigmatiser certaines parties de la population, d'avoir un sujet "marronnier" toujours apte à détourner l'attention des masses et à entretenir le concept de "choc des civilisations".
Le gouvernement a encore des obstacles à franchir : Expression du constat du rejet massif des plans gouvernementaux par la population et affirmation que ces projets seront appliqués.
Légumes "bio" : Expression utilisée pour présenter comme un privilège le fait de manger des légumes sans poison. Pléonasme, le vivant étant toujours "biologique"
Les Alliés Se dit des coalitions militaires comprenant les USA. Ce terme a une connotation très positive de par son usage pour caractériser les troupes opposées à l'axe durant la seconde guerre mondiale. (voir « Le mythe de la bonne guerre »)
Les marchés : Les détenteurs des transnationales, leurs financiers et les gestionnaires d'agences de notation.
Libéralisation : Création d'oligopoles (voir aussi déréglementation)
Libéralisme : Anciennement nommé capitalisme. De trop nombreux auteurs ayant décrit l'horreur et les limitations du capitalisme pour gérer des collectivités ainsi que sa fin inéluctable, "libéralisme" vient bien à propos. D'autant qu'il fait penser à "liberté". Qui est contre la liberté?
Libéré du nazisme Terme utilisé pour nommer la chute de l’Allemagne nazie. Ce terme occulte le fait que l'idéologie nazie n'était pas si particulière (si ce n'est par les moyens mis en œuvre) ni limitée à l’Allemagne et que des idéologies fort proches ont toujours beaucoup de partisans. (voir « histoire tronquée »)
Liberté : Malgré qu'ils vivent dans une "société de liberté", la liberté est un concept inconnu et inimaginable pour la majorité de nos contemporains. La liberté était anciennement la possibilité d’agir sans contraintes. La seule liberté qui, aujourd'hui, ne soit ni formelle ni entravée est celle qu'ont les transnationales de s'enrichir. (Lire « De la servitude volontaire »)
Liberté de la presse : Souvent comprise comme la liberté d'obtenir des informations de qualité et la liberté des journalistes d'enquêter et de publier leurs découvertes, la liberté de la presse est en fait la liberté des propriétaires de groupes de presse (généralement des marchands de canons) de diffuser leur propagande sans autre considération que leurs intérêts.
Libre circulation : Ne signifie pas la liberté de circulation des populations mais leur mise en concurrence par la circulation de marchandises produites en utilisant les esclaves fournis par les pays « en développement ».
Lien social : Expression indéfinissable se rapprochant d'un pléonasme car le "social" est l'ensemble des liens entre les individus. L'avantage est que personne ne veut être "antisocial" et toute politique revendiquant du lien social sera facilement acceptée.
Liquidation : Habituellement « ciblée » la liquidation est le meurtre de personnalités hostiles à l'ordre économique. De très nombreuses « liquidations » ont lieu en Palestine, en Afghanistan ou au Pakistan. Les bons moments pour « liquider » semblent être les fêtes de famille ou les réunions de quartier.
Lobbying : Système moderne de rédaction des lois (voir dossier lobbies).
Lois antiterroristes : Outils juridiques permettant aux forces de répression de l'ordre économique de s'affranchir de la loi (voir dossier)
Lutte contre l'extrême droite : Application du programme de l'extrême droite (délimitation des débats admis, stigmatisation de catégories de la population, militarisation, contrôle et surveillance de la population, ....)
Lutte des classes : Concept périmé, toute personne l'utilisant sera classé comme "archaïque", "primaire",... Bref, ni sérieux ni moderne : l'individu moderne fera preuve d'adaptabilité et ne luttera pas, si ce n'est contre ses proches (voir classes sociales).
Machines à voter / ordinateurs de vote Machines à truquer les élections (voir articles).
Maintien de la paix : Organisées sous mandat de l'ONU, les missions de maintien de la paix ou « missions de stabilisation » sont des missions gérées par l'OTAN ayant pour effet de maintenir la guerre pour une durée indéterminée.
Mal-entendant : Sourd (comme ceux ne comprenant pas la "modernité")
Mal-voyant : Aveugle (comme ceux ne comprenant pas la "modernité")
Malaise social : Euphémisme pour injustice, qui est une expression à éviter car nous vivons libre dans un monde juste.
Management participatif : Auto-contrôle, auto-exploitation.
Manager "Chef" à un degré quelconque. Il s'assurera du bon rendement de ses outils humains, lui même ayant un "manager"... Le problème du mot "manager" est que l'on sait que c'est "un chef", il est donc progressivement remplacé par "team leader" ou "responsable de projet", cette dernière expression ayant l'avantage d'être très positive et de ne pas exposer la présence de chefs dans cette société dite "de liberté". Et qui est contre la « responsabilité » ou les « projets »?
Manipulation des cours : Habituellement suspectée, la "manipulation des cours" qui est un des moyens les plus efficace d'engranger des profits n'est évoquée que de manière théâtrale et lorsque la situation le nécessite vraiment, pour "apaiser" la population. Totalement illégale, la manipulation des cours ne sera pas poursuivie ou punie sauf extraordinaire, quand bien même elle pousserait des centaines de millions de personnes dans « l'insécurité alimentaire ».
Masse (populaire) : Concept désuet et banni afin de ne pas rappeler aux "individus" qu'ils sont nombreux et qu'ils forment une masse que rien ne peut arrêter ou briser.
Médecine préventive : Achats massifs de vaccins par les "ministères de la santé" et anéantissement de toute possibilité d'éduquer la population à l'utilisation de moyens et techniques ne rapportant pas assez aux transnationales chimiques et à leurs obligés.
MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) : Anciennement Conseil National du Patronat. "Entreprise" est un mot mieux connoté que "patronat" et de surcroît intègre l'ensemble de la classe laborieuse (dire aujourd'hui l'ensemble des collaborateurs). L'on peut dire aussi, de manière "moderne" l'ensemble des "parties prenantes" ou encore mieux, l'ensemble des "stakeholder".
Médicamenteurs Mot utilisé par certaines franges de la population pour qualifier les départements de production de médicaments des transnationales chimiques lorsqu'elles louent leurs découvertes (voir dossier)
Mercenaires Anciennement un mercenaire était tout combattant étranger aux parties en conflit, « spécialement recruté dans le pays ou à l'étranger » et qui « prend une part directe aux hostilités » pour en tirer un profit personel. Aujourd'hui il y a des « collaborateurs de sociétés de stabilisation internationale ».
Le terme « mercenaire » est encore utilisé par les médias pour stigmatiser des groupes et inciter à la haine à leur égard. Exemple : « les mercenaires noirs de Kadhafi »
Mesures de sécurité Limitation des libertés civiles.
Méthodes spéciales d'investigation : Barbouzeries.
Ministère de la défense : Gestionnaire de troupes d'attaques assurant le pillage de l'ensemble de la planète. Noter qu'une partie croissante des troupes d'attaque est placée sous contrôle direct des transnationales (dossier SMP).
Ministère des finances : Ministère chargé de veiller à la non-participation au budget de l'état de ceux ayant les moyens de participer.
Ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique : Ministère chargé de supprimer le droit du travail, de réduire les dépenses sociales et de limiter le nombre de fonctionnaires.
Ministères de la santé : Agences des transnationales chimiques permettant l'achat massif de produits chimiques présentés comme "utiles" à des tarifs exorbitants.
Mobilité : Capacité d'un travailleur à passer plusieurs heures chaque jour  pour aller servir l'ordre économique. Ce mot peut aussi caractériser la capacité d'un travailleur à quitter son environnement, sa famille et ses amis pour servir l'ordre économique loin de chez lui.
Modernisation (entreprises et administrations) : Baisse du service, déshumanisation, fin des rapports humains dans les contacts, baisses des salaires et des normes de protection des travailleurs
Modernisation (structures sociales) : Destruction des traditions et des solidarités interpersonnelles
Mon directeur/mon chef : Expression utilisée par le personnel aliéné pour désigner le directeur/chef de l'établissement qui l'emploie.
Mondialisation Concept rhétorique masquant la responsabilité de l'organisation de l'ordre économique "financiarisé" dans la situation actuelle en laissant croire qu'il est inédit d'avoir des rapports avec des contrées éloignées. Le monde a pourtant toujours été "mondialisé" (voir cartes!!!).
Moralisation du capitalisme : Formule maintes fois répétée et dont l'ineptie est démontrée de longe date. Le capitalisme est une logique d'accumulation sans fin. On ne moralise pas une logique. (Plus de renseignements sur les acteurs : "États, mafias et transnationales comme larrons en foire")
Nationalisation (entreprise) : Concept dépassé : on ne nationalise pas les entreprises dans l'ordre économique, on « socialise les pertes » pour une meilleur « valorisation » par les transnationales.
Nationalisme radical ; Mouvements nationaux qui ne se plient pas aux diktats US
Négociations paritaires : Négociations impliquant avec un poids égal les représentants de quelques dizaines de patrons et les représentants de millions de travailleurs. Si les représentants des travailleurs ne se montrent pas "raisonnables" le gouvernement leur impose des sacrifices plus importants que ceux demandés initialement.
Néo-libéralisme École de pensée et idéologie dominant l'ordre économique. Le terme néo (nouveau) fait penser qu'il s'agit de quelque chose de récent, et dans l'imaginaire cette idéologie remonte aux années 70 ou 80. L'on peut toutefois remonter au Colloque Walter Lippmann, rassemblement d'économistes et intellectuels libéraux à Paris en août 1938! Les bases et le ferment de cette idéologie étant bien évidemment antérieurs à cette date (et différentes conceptions étaient présentes ; les conceptions de M. Hayek l'ont emporté).
Népotisme Les états qualifiés de « ,népotiques » seront les états voyous. En aucun cas le concept de népotisme ne pourrait s'appliquer aux monarchies européennes ou aux pratiques du français N. Sarkozy
Nos soldats Se dit de forces engagées dans une guerre par l’état dont nous sommes sujets. C'est un appel empathique et patriotique à l’identification avec ces forces qui, pourtant, ne défendent pas nos intérêts.
Nouveauté, innovation (médicaments) : Changement d'emballage et modification de la teneur en sucre ou autre adjuvant d'un médicament dont le brevet arrive dans le domaine public. (voir le complexe médico-industriel)
Nouvel Hitler : Dirigeant du prochain pays qui bénéficiera d'une opération humanitaire
Office National de Emploi (ONEM) : Organisme chargé de délivrer des allocations aux "sans emplois" et de veiller à ne plus leur en donner ou du moins un minimum
ONG : Organisations non-gouvernementales sponsorisées par les états et/ou les fondations dépendant des multinationales. Les autres organisations se font généralement appeler "organisations" ou "associations". Le vocable "non-gouvernemental" donne du poids à ces organisations en laissant penser  qu'elles œuvrent pour contrer l'ordre économique.
Opération humanitaire : Opération de contrôle de régions/pays/ressources de lieux lointains ébranlés par des événements dramatiques organisés ou non (voir "Théorie du Choc ou Capitalisme du désastre").
Opérations chirurgicale : Bombardements de centres urbains, activité fréquente des armées de l'OTAN.
Optimisation fiscale : Manière polie d'appeler la fraude fiscale ou du moins le non-paiement de l'impôt. Si l'optimisation fiscale ne contrevient pas à la lettre de la loi, elle en viole toutefois l'esprit. (voir aussi "paradis fiscaux", « Les paradis fiscaux en 7 vers illustrés » et « État, mafias et transnationales comme larrons en foire » )
Ordre économique Impérialisme
Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) : Organisation terroriste de l'atlantique nord (US et quelques satellites laquais) chargée de piller le maximum de nations et de détruire toute nation présentant un modèle fonctionnel contrariant l'ordre économique. Noter que la Grèce ou la Turquie font partie de « l'Atlantique Nord »
Otage : Personne dont un aspect de la vie de tous les jours est momentanément contrarié, à quelque degré que ce soit, par des opposants de fait du pouvoir en place. Exemple : les parisiens otages des grévistes de la RATP. L'ancienne acceptation de personnes que l’on arrête et que l’on détient, comme une sorte de gage, pour obtenir ou pour arracher ce que l’on exige est encore acceptée sauf dans le cas des banquiers qui prennent le système économique en otage pour augmenter leurs profits déjà colossaux ou en cas de lock-out patronal.
Ouverture du capital ; Braderie des services publiques et du bien commun aux transnationales.
Pacifiste : Anciennement personne travaillant à la paix mondiale ou partisan de cette paix. Actuellement le pacifiste est un lâche égoïste responsable, entre autres, de la seconde guerre mondiale, de ses destructions et de ses millions de morts et mutilés.
Paix : Ordre économique actuel devant impérativement être maintenu par les guerres préventives.
Paix sociale : Victoire sans discussion ni concession de l'ordre économique sur les aspirations et besoins des populations.
Pantouflage Manière polie de nommer une forme de corruption (gros salaire pour des prestations quasi-inexistantes) des « politiques » et fonctionnaires qui ont servi loyalement l'ordre économique au détriment de l'exécution de leurs mandats et de la collectivité.
Paradis fiscal : Tous les pays, les transnationales ne payant pas d'impôt (voir « les paradis fiscaux en 7 vers  illustrés»)
Parti communiste : Parti social-démocrate socialisant.
Parti socialiste : Parti social-démocrate.
Passéiste: Toute personne mettant en évidence des effets négatifs de « changements » intervenus ou prônant une expérience éprouvée mais ayant comme conséquence une remise en cause, fusse-t-elle minime, de la domination de l'ordre économique.
Patriot-Act : Le néophyte traduira par "loi patriotique" cette loi minant la constitution américaine et permettant toutes les exactions imaginables a des implications pour l'ensemble des alliés-subalternes des US (voir «Lois antiterroristes » et « partenariat transatlantique »).
Pays des droits de l'homme : Nation ancienne appelée France et ayant bâti la fortune de ses classes dirigeantes sur l'esclavage (de son peuple et d'autres) et la colonisation. Cette nation est aujourd'hui un serviteur servile de l'ordre économique participant à toutes les guerres impériales et dont les entreprises font travailler de nombreux esclaves à travers le monde. La population de cette nation se paupérise aujourd'hui à grande vitesse.
Pays en voie de développement : Pays dont le développement économique et les possibilités de mener des politiques assurant autonomie et sécurité sont entravés par les "pays riches".
Pays pauvres : Pays ayant beaucoup de ressources naturelles (métaux précieux, pétrole ou gaz, biodiversité....), beaucoup de réserves foncières ainsi qu'une population jeune.
Pays riches ; Pays n'ayant pas ou peu de ressources naturelles (métaux précieux, pétrole ou gaz, biodiversité....), peu de réserves foncières et n'assurant pas leur autonomie alimentaire. Leurs populations sont vieillissantes. Ces pays ont toutefois une certaine science de la guerre et de la domination ainsi qu'un arsenal très important.
Paysan ; Devenu agriculteur puis exploitant agricole et enfin manager du secteur primaire.
Personne en surpoids : Malade obèse victime de son mode de vie et de son environnement
Personne morale (entreprise) Construction juridique servant à masquer et protéger les tenants de l'ordre économique. Les entreprises « personnes morales » ont comme unique objectif l'enrichissement de leurs propriétaires anonymes à l'exclusion de toute autre considération (voir documentaire « The Corporation »)
Philosophe : Présent dans les médias, le philosophe est un propagandiste "en vue" ayant souvent une pensée inexistante mais beaucoup de certitudes et servant, volontairement ou non, l'ordre économique. Même de nos jours, des "archaïques" pensent encore qu'un philosophe réfléchit à la condition humaine et propose des manières de voir et des outils pour penser le monde ; ceux-ci méconnaissent le fait que l'ordre économique apporte tout, tout étant économique.
Plan de sauvetage Plan de démantèlement des services sociaux et de la solidarité interpersonnelle. Mais comment s'opposer à un « sauvetage »?
Plan social courageux : Licenciements brutaux et massifs ayant pour effet de faire monter les cours de bourse et le déficit des caisses d'allocation sociales dont tout le monde profite.
Politique : Désigne actuellement le jeu de rôle des "élus" et de leurs organisations. Désignait autrefois l'opinion qu’avaient les citoyens des affaires de la « cité ».
Politique de non-inflation : Gel des salaires. Ce gel des salaires signifie un appauvrissement des travailleurs car les prix des biens et services continuent d'augmenter.
Politique du chiffre (police) : Manière polie d'expliquer que la police ne s'occupera que de délits mineurs et "faciles" à traiter. Seront visés les classes les plus basses de la population et le métier de policier lui-même. La police ne négligera toutefois pas de réprimer les "troubles sociaux" (voire « dossier contrôle »).
Politique politicienne ; La politique est l'outil par lequel l'homme peut choisir son destin et empêcher que d'autres ne s'arrogent le pouvoir de le faire à sa place.  "Politique politicienne" est la formule qui signifie l'inverse
Populisme : Caractérise les idées populaires allant à l’encontre des intérêts de l'ordre économique.
Populiste : Concept permettant de condamner un homme politique qui parle une langue compréhensible par le peuple ou un dirigeant qui essaie de réaliser les volontés du peuple. Anciennement on appelait cela un démocrate !
Pragmatique : Se dit du "manager" qui se débattrait au milieu d’idéologues voulant l'empêcher de faire ce qui est indispensable : réduire le nombre de fonctionnaires, détruire le droit du travail, privatiser la sécurité sociale et tous les biens collectifs, ces objectifs n'étant bien sur pas ceux de ses commanditaires mais des impératifs naturels.
Prédateur : Se dit de personnes souffrant de graves troubles psychiques (type pédophilie). L'usage de ce mot ne s'applique pas lorsque ces troubles opèrent pour l'ordre économique : les va-t-en guerre, les spéculateurs, les affameurs, les destructeurs d'écosystème et leurs complices ne sont donc pas des prédateurs mais des forces vives de la nation.
Presse d'opinion :
Privilège : Partie du salaire qu'une catégorie de travailleurs s’apprête à perdre (l'on parle alors d'une « caste de privilégiés repliée sur ses avantages acquis »). Ce mot ne peut être utilisé pour qualifier les privilèges exorbitants des tenants de l'ordre économique.
Processus de paix : Ensemble de discussions rythmant une guerre sans fin livrée à des populations civiles.
Progrès : Contrairement à l'image populaire, le progrès n'est pas l'avenir, mais le passé. En effet, afin d'aller « dans le sens du progrès », on licencie le maximum de personnes afin d'augmenter les profits, on remet en cause les droits fondamentaux aux soins, à l'éducation, l'accès à l'énergie et aux moyens de télécommunication etc. Nous sommes bientôt au 19° siècle et lirons Zola comme de l'actualité !
Progrès scientifique : Découvertes scientifiques. L'usage du terme progrès, très positif, rend difficile la critique de l'usage de certaines technologies ou techniques (technologies et techniques sont considérées comme neutres) imposées par l'ordre économique. Qui est contre les progrès?
Projet (professionnel) : Chaque travailleur doit être occupé à la réalisation d'un "projet" déterminé. Pas de vue d'ensemble, pas de perspective à long terme, le travailleur étant une marchandise périssable et facilement remplaçable. Ce mot a aussi l'avantage de faire croire qu'il n'effectue pas un "travail".
Projet (vie privée) : Rien ne sert d'être heureux et de vivre, il faut à chacun un "projet". Ce projet doit avoir une durée déterminée et de préférence une valeur monétaire. Tout comme pour les industries de la croyance (religions), les récompenses de l'ordre économique viennent "plus tard". Noter que le projet est souvent qualifié "d'avenir".
Prolétariat : Mot désuet qualifiant les gens qui vivent de leur travail (c'est à dire qui ne possèdent ni moyens de production ni capital spéculatif), donc l'immense majorité de la population. Son usage est proscrit car il pourrait amener à la lecture d'ouvrages anciens qui éclairent la situation actuelle d'une lumière crue.
Propagande : Science assez ancienne (voir Bernays) et utilisée par la quasi-totalité des régimes utilisant la domination. Ce mot est actuellement à proscrire pour désigner les actions des dirigeants de l'ordre économique (utiliser communication, pédagogie, publicité, ...). Il peut encore s'utiliser pour caractériser les discours de certains chefs d'état comme Hugo Chavez, Fidel Castro et bien sur les chefs d'état des pays de l'Axe du mal.
Propriété privée : Pléonasme au centre du mode de pensée. La propriété, forcément privée, est le cœur même de l'ordre économique.
Protocole : Mot poli pour "règles impératives". Masque le fait que bien que l'augmentation du savoir des personnels ait augmenté, leurs latitudes et pouvoir décisionnel au travail ont diminué.
Publicité mensongère Pléonasme visant à faire croire qu'il y aurait des publicités réellement « informatives ».
Quotats parlementaires Obligation faite aux partis de respecter une parité homme/femmes sur les listes électorales, étant bien compris que le sexe est un déterminant essentiel des idées politiques. Les sujets n'influençant pas la perception des problèmes de société et des moyens de les aborder ne seront naturellement pas pris en compte : origine sociale ou géographique, niveau et type d'études, profession pratiquée,... (voir sociologie assemblée parlementaire).
Rationalité (économie) : Maximisation des dividendes quels qu'en soient les coûts humains, environnementaux ou financiers pour la collectivité
Rationnel : Se dit d'un individu qui ne pense qu'à son solde financier, faisant abstraction de sa qualité de vie, de sa santé et des plaisirs et bonheurs possibles.
Réalisme socialiste (art-culture): Toute forme d'art représentant la vie des gens et/ou les rapports sociaux. Brueghel aurait donc été ostracisé.
Réaliste (en politique) : Toute personne émettant des critiques superficielles de l'ordre économique en vigueur et ne voulant rien y changer si ce n'est de manière cosmétique. (opposition réalo >< Fundi)
Réaliste (en politique) : Toute personne émettant des critiques superficielles de l'ordre économique en vigueur et ne voulant rien y changer si ce n'est de manière cosmétique. (opposition réalo >< Fundi)
Réalité : Concept dépassé : Dans un article du New York Times, Ron Suskind révéla les termes d’une conversation qu’il avait eue avec un conseiller de M. George W. Bush : « Il m’a dit que les gens comme moi faisaient partie de ces types “appartenant à ce que nous appelons la communauté réalité” : “Vous croyez que les solutions émergent de votre judicieuse analyse de la réalité observable.” J’ai acquiescé et murmuré quelque chose sur les principes des Lumières et l’empirisme. Il me coupa : “Ce n’est plus de cette manière que le monde marche réellement. Nous sommes un empire maintenant, poursuivit-il, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c’est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l’histoire. (...) Et vous, vous tous, il ne vous reste qu’à étudier ce que nous faisons” (1). »
Réchauffement climatique Alors que le premier problème écologique est la perte de biodiversité, l'accent est porté sur le réchauffement climatique. L'avantage pour l'ordre économique est de reporter la responsabilité de la destruction des ressources naturelles sur l'ensemble de la population sommée d'adopter de multiples comportements n'ayant que très peu d'impact sur la biodiversité. (voir explications)
Recherche (science) : Ensemble des moyens publics orientés d'une manière pouvant mener à augmenter les profits des tenants de l'ordre économique sans que ces derniers ne doivent les financer.
Redéploiement (entreprise/industrie) : Fermeture de sites et arrêt de production entraînant des milliers de travailleurs dans la catégorie des "exclus" et faisant monter les cours de bourse de l'entreprise concernée.
Réduction du temps de travail : Idée absurde portée par des archaïques pensant que le travail productif a pour finalité la production de biens permettant la satisfaction des besoins matériels de la population alors que le travail a pour uniques buts l'enrichissement des transnationales et l'aliénation des populations. Passer moins de temps au travail pourrait inciter certaines personnes à penser, ce qui serait désastreux pour l'ordre économique.
Référendum : Actuellement le référendum est une parodie de démocratie : si le vote exprimé va dans le sens de l'ordre économique on accepte le résultat, s'il va dans un autre sens on fait revoter ou on passe outre le vote (voir forfaiture traité de Lisbonne").
Réforme : Contre-réforme visant à appauvrir la population et à rendre son existence plus misérable encore.
Régime (pays) Se dit des gouvernements d'états voyous ou de ces états : « Le régime de Kadhafi », le « régime en place à Cuba »,.... Ne pas utiliser ce qualificatif pour les mafias tenant les états de l'OTAN : l'on parlera du « Gouvernement Fillon », du « Royaume de Belgique », du « Royaume Uni de Grande Bretagne », des USA mais pas du « régime de Sarkozy » ni du « régime » d'Albert ou d'Elizabeth ou du « régime US »...
Régime drastique (domaine économique) : Voir plan social courageux. Noter l'usage du mot régime faisant penser que la situation sera meilleure après grâce aux sacrifices consentis. Qui ne veut pas d'un mieux?
Respect de la vie privée Choix fait par les journalistes de ne pas exposer les turpitudes et le type de vie des représentants du PPA. La « vie privée » du citoyen est très relatives, ses courriels étant copiés et archivés, tout comme les adresses des sites Internet qu'il visite, les numéros de téléphone qu'il compose, la liste de ses achats en grande surface, etc, etc.
Responsabilité de protéger (R2P) : Droit de pillage
Restaurer la compétitivité Ensemble de mesures visant à diminuer les ressources d'une population afin que celle-ci accapare des tâches précédemment effectuées par des populations voisines qui, à leur tour, vont « restaurer leur compétitivité ». Ce mouvement de « restauration » prendra fin le jour ou les populations européennes gagneront moins que celles du Bengladesh.
Restitution extraordinaire (extraordinary rendition) Enlèvement d'un habitant d'un pays pour l'expédier en tant que prisonnier dans un pays tiers ou dans une « prison secrète » (souvent un bateau) afin d'y être torturé. Ces « restitutions » sont organisées par la CIA avec la bienveillante coopération des états membres de l'OTAN. (voir Dick Marty : « Ce que j'ai découvert m'a profondément choqué »
Rétrocomission Pots de vins (voir quelques beaux exemples)
Réussir sa vie : Accumuler de l'argent et acheter des Rolex. Aucun rapport avec l'épanouissement, la santé, la culture, la famille,...
Révolution : Autrefois
Riches : Mot désuet qui pourrait laisser penser qu'il y a des pauvres.
Rigidité (travail) : Protections du travailleur
Riposte : Attaque d'une armée d'occupation contre des civils n'acceptant pas leur anéantissement. Exemple : Opération plomb durci, Israël riposte(...)
S'élever dans la vie : Il n'est pas question ici d'élévation spirituelle mais de parvenir à écraser de toute sa morgue quelqu’un ayant "moins bien réussi sa vie"
Sanctions économiques : Ensemble de mesures telles que la confiscation des valeurs financières et l'embargo habituellement infligées à des états voyous. Premières touchées, les populations les plus pauvres de ces pays appelés "États voyous" ou Axe du Mal" en raison de leur opposition (ou non soumission totale) à l'ordre économique.
Sauver la planète Expression absurde et culpabilisante. La planète n'est pas mortelle (ce n'est pas un organisme) à l'inverse des écosystèmes qui sont constitués d'organismes vivants et sont menacés par les ravages organisé par l'ordre économique au profit de présentations de bilans comptables.
Sciences de la vie : Se dit des techniques produisant les biocides : insecticides, pesticides, fongicides... Sciences de la mort!!!
SDF : Anciennement nommé clochard. La nouvelle désignation a l'avantage de réduire les problèmes du clochard à un problème de domicile (qui ne serait juste "pas fixe") donc un problème "technique". Son cas n'est plus "politique".
Secte : Groupe de personnes ayant choisi un mode de vie ou de pensée contrariant l'ordre économique. Ne pas se fier aux tentatives de définitions autres que celle-ci, elles engloberaient les états et les multinationales de la croyances que sont les religions "reconnues" et ces dernières comme l'état ne pourraient être caractérisées par un mot connoté aussi négativement que "secte".
Sécurisation des ressources : Usage de la force militaire pour le pillage sans partage ni pitié de pays tiers.
Sécurité nationale : Sécurité des multinationales (voir doctrine stratégique de l'OTAN).
Seniors : Anciennement appelés "les vieux", puis le « troisième âge ».
Séparabilité : Droit de licencier sans indemnités.
Servir le développement européen : Marquer son affection pour les USA (voir liste des « prix Charlemagne »)
Simplification du droit commercial : Dépénalisation des infractions.
Socialiste : Désignait anciennement les personnes adeptes du socialisme. Actuellement utilisé pour désigner les productivistes soutenant l'ordre économique et délivrant des messages de "compréhension" à leurs victimes. Les "socialistes" sont les adeptes du "qui va doucement va sainement"
Société civile : Ensemble des personnes faisant partie d'associations satellites de l'ordre économique ou pouvant être manipulées par lui et ayant décidé de se donner une certaine importance. Ne pas croire qu'il suffise de ne pas être militaire pour pouvoir intégrer la "société civile".
Société civile : Ensemble des personnes faisant partie d'associations satellites de l'ordre économique ou pouvant être manipulées par lui et ayant décidé de se donner une certaine importance. Ne pas croire qu'il suffise de ne pas être militaire pour pouvoir intégrer la "société civile".
Société de l'Information : Société du spectacle où l'information est extrêmement difficile à trouver, noyée sous la propagande.
Société du spectacle : Société de l'ordre économique
Soignant/Infirmier (psychiatrie) : Est devenu "Acteur du changement évolutif de la personne en difficulté sociale"
Sondages : Présentés comme les révélateurs de l'opinion dominante au sein de la population et l'expression de ses désirs, les sondages sont l'un des outils les plus efficaces pour façonner les modes de pensée et obtenir le consentement des masses. (voir article). / En médecine comme en politique, procédé qui donne au sondé la désagréable impression de s’être fait entuber.(http://www.larevolutionencharentaises.com/spip.php?article197)
Spéculation : Rapine à grande échelle par la manipulation des cours. A ne pas confondre avec les gains obtenus, parfois, par les individus qui "jouent en bourse".
Sport ; Spectacle télévisuel à grand budget distrayant la population de sa misère matérielle et morale. Recette supposée miracle pour les maux dont souffrent "les jeunes".
Stage professionnel : Travail gratuit.
Steward : Agent de sécurité, surveillant.
Subprime : "Crise inattendue » mais prévue de longue date ayant eu pour effet une paupérisation des citoyens USaméricains et européens, la possibilité pour les banques de saisir leurs propriétés immobilières et l'argent des contribuables pour éviter les faillites bancaires. Cette crise fut aussi excellente pour les vendeurs de tentes et mobilhome.
Surpopulation Tentative de faire croire que l'augmentation de la population nous menace et qu'il faut absolument la diminuer. Le message est que l'ordre économique n'est pour rien dans la destruction de la qualité de notre environnement qui serait uniquement due aux « pauvres » qui « se multiplient ». Cette idéologie malthusienne répugnante est portée par nombre de tenants de l'ordre économique (Voir dossier malthusianisme)
Syndicat responsable : Organisation corporatiste qui, sous prétexte d’être un interlocuteur pour les institutions, sabote les revendications de ses membres et les aspirations de la population. Anciennement nommé traître, ou jaune. (Voir Chérèque Socio-traitre pour un exemple)
Team manager : Chef d'équipe. Comme nous sommes dans une "société libre", le mot "chef" doit apparaître le moins possible.
Technicien(ne) de surface : Anciennement homme/femme d'ouvrage. Noter que "technicien de surface" tend à laisser la place à "opérateur de propreté"
Techniques spéciales d’interrogatoire : Torture.
Temps choisi : Temps partiel (généralement imposé).
Tension sur les prix : Annonce de l'intense activité de "fonds d'investissements" (voir fond d'investissement) visant à spolier certaines catégories de personnes, souvent toutes les catégories.
Terre d'accueil : Zone dans laquelle les flux migratoires sont fermement contrôlé et les migrants traités avec rudesse.
Terrorisme : Actes de violence souvent exercé par un "État" sur ses ressortissants afin de leur faire demander des politiques allant contre leurs intérêts (voir guerres secrètes de l'OTAN).
Terroriste : Sera désignée sous cette appellation toute personne en désaccord avec les objectifs de cette organisation et menant des actions allant contre les buts de l'ordre économique. Toute population menant une résistance armée contre un envahisseur faisant partie de l'ordre économique sera aussi qualifiée de terroriste (Exemple : le terroristes palestiniens). Dans les faits, les terroristes sont des membres des services "secrets" des pays de l'OTAN ou des personnes manipulées par ces services.
Terroriste arabo-islamiste fondamentaliste : Ennemi de la liberté : l'ordre économique a remarqué que les musulmans sont toujours fondamentalistes et « islamistes » tout en ayant un penchant pour le terrorisme. L'ordre économique ne semble pas avoir remarqué que la majeure partie des populations de confession musulmane vivent en Asie. (voir « choc des civilisations »)
Théorie des avantages comparatifs Démontrée à satiété : dans l'ordre économique il vaut mieux posséder un arsenal conséquent que des richesses et des connaissances. (voir pays riches / pays pauvres). Ce concept, lorsqu'il est utilisé par les « experts économiques » est censé expliquer les divisions des tâches au niveau mondial, divisions qui ne pourraient s'expliquer par la « valorisation » d'esclaves plus aisée dans certaines partie du monde.
Think Tank : Lieux d'élaboration des stratégie et tactiques de l'ordre économique (voir dossier).
Toilettage du code du travail : Destruction des acquis sociaux.
Tolérance zéro : Répression sévère des petites incivilités. Zéro est aussi le degré de tolérance de l'ordre économique aux critiques qui lui sont adressées.
Too big to fail : Expression utilisée pour expliquer que jamais les tenants de l'ordre économique ne seront responsables de leurs actes et que les « petits » devront leur octroyer une part plus importante de leurs ressources.
Triple A : Titre fétiche retiré par des "agences de notation" afin de punir les états qui ne détruiraient pas les droits sociaux ou qui auraient un gouvernement ne se disant pas "de droite".
Troisième voie (politique) : Capitalisme.
Trou de la sécu : Mythe servant à ancrer l'idée que le niveau de vie et de sécurité de la population doit baisser. La sécu a aussi des crédits et n'a pas un "trou" mais des besoins de financement. (voir article)
Troubles sociaux : Révoltes (matées quels qu'en soient les coûts -coups) d'individus n'en pouvant plus de leur oppression.
Ultra capitalisme : Anciennement nommé capitalisme, utilisé lors de réunions réunissant suffisamment d’archaïques pour que les concepts ne puissent être totalement tordus (explication par Di-Ruppo, à son corps défendant)
Ultra-gauche : Tout groupe de personnes - jeunes*, anarchistes, syndicalistes, ...- qui s'oppose aux forces de l’ordre économique. Les mêmes peuvent parfois être cataloguée « d'extrême droite » (voir skin-head).
Urbanisme : Promotion de l'habitat pavillonnaire uniformisé destructeur des terres, paysages et "cachets locaux". Le grand avantage de ce type d'habitat est le sentiment, lorsqu'on y habite, d'être un individu isolé ne faisant pas partie d'une communauté. L'autre grand avantage est que c'est un type d'habitat particulièrement énergivore.
Usager : Les utilisateur des services (anciennement) publics sont encore nommés ainsi durant les grèves ; "Les usagers sont pris en otage". Le reste du temps ces utilisateurs sont nommés "clients"
Valeur ajoutée : Tout ce qui apporte des dividendes.
Valeurs occidentales : Voir "valeurs universelles"
Valeurs universelles : Possibilité pour les transnationales de "valoriser" sans limite.
Valoriser : Anciennement rentabiliser, exploiter*.
Vert dehors, rouge dedans : Expression martelée pour faire croire que les partis dits "écologistes" sont des partis portant des valeurs de gauche (dans l'acceptation « opposées à l'ordre économique ») alors que ces partis sont pour le "développement", pour les guerres impérialistes, pour la construction de superstructures détruisant les états-nation au profit de l'ordre économique et se sont choisi un leader appuyant tous les désidératas de l'ordre économique. (voir dossier)
Vidéoprotection : Vidéosurveillance. Encore une fois, choix d'un nom positif ; qui peut être contre la protection?
Vieux : "Personnes âgées" devenues "troisième âge" et enfin "seniors".
Vote utile : Expression très utilisée en période de campagne électorale poussant les gens à voter pour une des couleurs du PPA (parti de la presse et de l'argent). Tout vote pour des partis n'ayant que très peu de chances des remporter une majorité est présenté comme "inutile". De nombreuses personnes suivant ce prescrit du "vote utile", les idées contraires à l'ordre économiques ne sont jamais portées, fussent elles partagées par de très nombreux électeurs.
Zone d'éducation prioritaire : Ghetto.

 

 

 

Quelques liens

Définition de Novlangue sur Wikipedia

Définition Novlangue sur le Wiktionnaire

Novlangue sur Desencyclopédie

1984 - Appendice - Les principes du Novlangue

Tous les dictionnaiires de Novlangue

 

15    Agence de notation :     Sont réunis sous cette dénomination cinq groupes émettant des avis et injonctions sur les politiques que doivent mener les états en matière de suppression des droits sociaux et de soumission à la section financière de l'ordre économique. Anciennement, les agences de notation étaient censées évaluer la capacité d'entreprises à faire face à leurs dettes. En cette matière elles étaient devenues totalement inefficaces (voir faillite des banques et évaluations lors de la crise des "subprime").

 

148    Agent de développement de la culture en milieu rural/urbain/défavorisé :     Anciennement nommé animateur culturel. L'ordre économique a besoin de "développement".
59    Agriculture biologique    Pléonasme (le vivant étant toujours « biologique ») servant à faire passer pour un privilège le fait de consommer des aliments exempts de (trop de) produits toxiques.
71    Agriculture raisonnée :     Branche de l'agriculture chimique dont les producteurs s'engagent à respecter les prescrits de l'industrie chimique.
109    Agriculture traditionnelle :     Est dénommée ainsi l'agriculture chimique industrielle pratiquée à large échelle depuis une cinquantaine d'années. L'agriculture pratiquée depuis 10.000 ans est actuellement nommée "agriculture biologique".
35    Aide au développement :     Ensemble d'actions servant à enrichir des potentats en maintenant des populations en situation d'extrême dépendance et vulnérabilité. Ces actions sont souvent soutenues par des "idiots utiles" et de nombreux "experts" formant la petite noblesse de l'ordre économique.
322    Aide familiale    Servante.
47    Al Quaida    Parfois surnommé « AlCIA », Al Quaida est un groupe de tueurs fanatiques très méchants voulant, depuis des montagnes d'Afghanistan, obliger le monde à appliquer la Charia (traduit par « loi islamique »). Ses tueurs sont redoutables et dotés de moyens énormes. Ils sont capables, à dix-neuf et armés de cutter, de faire s'écrouler trois tours avec deux avions et de faire rentrer un boing par un petit trou dans le pentagone.... Son chef est le feu Monsieur Ben Laden, domicilié à Tora Bora. (voir dossier Al Quaida)
141    Aliénation :     Mot banni ne pouvant être utilisé que dans un contexte psychiatrique .  
204    Alliance stratégique (entreprise/industrie) :     Anciennement dénommé cartel (voir concentration économique).
302    Altermondialisme :     Critique de l'ordre économique.
227    Alternance politique :     Expression aujourd'hui utilisée pour qualifier le remplacement d'un membre du PPA (parti de la presse et de l'argent) arborant une couleur par un membre du PPA arborant une autre couleur.
207    Américain :     Etatsunien, les USA sont un pays sans nom mais n'englobent pas (encore) la totalité du continent américain.
89    Anarchie :     Désignait autrefois une société ou il n'existe pas de domination unique ayant un caractère coercitif et dont les principes pouvaient se résumer ainsi "Liberté pour tous, bien être pour tous, rien par la contrainte". Aujourd'hui utilisé comme synonyme de violence, destruction et chaos le mot "anarchie" a remplacé "anomie".
99    Anomie :     Mot désuet caractérisant une situation de désordre social, sans lois, sans règles, où les différends se régleraient par la seule violence physique (armée ou non). Aujourd'hui il a été décidé de remplacer anomie par anarchie.
309    Antiaméricain    L'antiaméricain, habituellement qualifié de « primaire », est une personnes qui, loin de ne pas aimer ce continent magnifique et ses habitants, pose une critique de l'ordre économique en y montrant le rôle -pourtant reconnu comme central- du complexe militaro-industriel US ou de ses marionettes. (Voir « Eisenhower met en garde contre le complexe militaro-industriel).
244    Antisémitisme :     Accusation choc servant à couper court toute argumentation concernant ou intégrant le sionisme ou le rôle de l'état "d’israël" dans l'ordre économique ainsi que les crimes de cet état. La dénonciation d'antisémitisme, comprise comme la défense des personnes de confession ou de culture juive est, de par l'usage qu'en fait l'ordre économique, une grave menace pour ces personnes.
216    Arabo musulman :     Expression servant à entretenir la confusion entre religion, ethnie et localisation géographique. Notion très utile pour donner corps au concept de "choc des civilisations".
294    Archaïque fondamentaliste voulant nous ramener à l'âge des cavernes :     Expression connaissant de multiples variantes servant à couper court la discussion avec toute personne analysant les dogmes de l'ordre économique que sont "le développement" / "la croissance".
241    Archaïsme :     Toute chose dépassée, vieille ou superflue. Par extension, tout ce que les gouvernements veulent voir disparaître. Ex. : l’accès à l’éducation pour tous, la santé de la population, les acquis et garanties sociales sont des archaïsmes. « Cette grève est le fait de syndicats arc-boutés sur leurs archaïsmes et opposés à la modernité de notre temps » (Alain Juppé).
291    Arrêter de faire de l'idéologie :     Expression utilisée pour faire croire que les alternatives sont "idéologique" et que l'orateur est "pragmatique" et "rationnel", agissant donc au mieux.
290    Arrêter le combat politique partisan :     Pléonasme utilisé par les tenants de l'ordre économique pour empêcher les débats d'idées. Les idées politiques sont par définition diverses et ont par là leurs "partisans". Pas de "combat politique partisan" signifie donc de facto l'absence de débat politique et l'acceptation de l'ordre économique installé.
305    Assenceur social :    Concept servant à faire croire que des personnes pourraient, par leurs efforts ou une grâce quelconque, accéder aux niveaux supérieurs de la hiérarchie sociale dans le cadre de l'ordre économique et ainsi les dissuader de tenter de modifier ce cadre. L'assenceur social est en fait un très long escalier piégé que l'on monte marche par marche... et il semble cassé.
315    Assistanat    Sécurité et entraide : assistanat désigne péjorativement le système de redistribution des richesses ou de solidarité afin de convaincre qu'il faut le supprimer. Qui veut être un « assisté »?
268    Assouplissement :     Anciennement action de rendre souple, actuellement synonyme de démantèlement (droit du travail, ....)
351    Augmentation du choix (consomation)    
224    Axe du mal :     Ensemble de pays s’apprêtant à se voir infliger des "sanctions économiques" précédant une « guerre humanitaire » car, refusant de comprendre les grands avantages de l'ordre économiques, ils ne mènent pas une politique accommodante avec les pays de l'OTAN.
20    Banque :     Clé de voûte de l'ordre économique, les banques décident de l'ensemble des opérations économiques et assurent la captation des richesses produites par le système productif, c'est à dire par les travailleurs, pour l'enrichissement des détenteurs de multinationales.
346    Banque nationale    Banque privée chargée de la politique monétaire (et donc économique) de la nation.
61    Bavures :     Crimes de guerre commis par les troupes de l'OTAN (voir aussi "crimes contre l'humanité ").
190    Ben Laden :    Personnage mythique représentant l'incarnation du mal, Ben Laden fut initialement formé par les services secrets de « la nation que dieu béni ». Mort plusieurs fois il vient de reconnaître, dans une vidéo autentifiée par la CIA, avoir été abatu par les « navy seal », une équipe de « tueurs pour la bonne cause et la justice ».
299    Bêtise :     Mot très souvent utilisés par les sujets de l'ordre économique lorsqu'ils évaluent les actions de ceux qu'ils pensent être leurs représentants "il n'a rien compris, quelle bêtise!". Le mot juste serait "intelligence" vu que toutes les actions de destruction des solidarités et ressources citoyennes apportent pouvoir et richesses aux transnationales qui sont la matérialisation des "tenants" de l'ordre économique.
194    Bilan de compétences :     Anciennement entretient d'évaluation et de contrôle.
338    Bio, vert, responsable :    Produits vendus plus chèr et conditionnés dans un emballage étant de préférence de couleur verte : il existe du bio-carburant, des langes bios, des « voitures vertes », … Même le soja Round-up ready de Monsanto est « responsable ». Noter que ces produits sont parfois « moins nocifs » pour l'environnement que ceux ne bénéficiant pas de cette appellation. Il est toutefois interdit de rappeler que le produit le moins nocif est celui qui n'est pas produit.
136    Bioéthique :     Accompagnement de la marchandisation du vivant ; brevet sur les gènes, commerce d'organes ou de matériel biologique, appropriation des semences,...
317    Bloquée :    La société est souvent présentée comme « bloquée » (sous-entendu par des archaïques) car il y aurait des « freins au changement » c'est à dire au « progrès ». Personne n'aimant les « blocages », les propositions de « déblocage » sont acceptée. Par analogie avec la porte, la société débloquée sera « ouverte sur l 'avenir ». Qui aurait envie de se couper de l'avenir?
135    Bombardement :     Mot désuet pour parler du largage de bombes par les avions de l'OTAN. Préférer frappes (de préférence "chirurgicales"). A contrario l'envoi d'explosifs, fussent ils des "pétards mouillés", par des forces en conflit avec l'ordre économique est un toujours un bombardement et est souvent qualifié d'atroce.
289    Bon sens :     Expression (très) souvent utilisée par les orateurs afin d'empêcher toute critique des discours et des choix affirmés par les "hommes politiques", représentants de l'ordre économique. Qui aurait l'idée d'aller contre le "bon sens"? Cette formule ne sera utilisée qu'en l'absence d'explication sur ce qu'est le "bon sens".
182    Bouclier humain :     Expression cherchant à prouver que l'OTAN est obligé de bombarder des populations civiles. Les alliés de l'OTAN et l'OTAN elle-même n'ont bien évidemment jamais de "bouclier humain" (même si les centres de commandement de l'organisation sont dans des grandes villes..)
344    Campagne Bob    Vaste campagne de contrôles routiers prenant la forme de barages de police afin de contrôler les véhicules (taxes, assurances, contrôle technique,..) et l'identité des occupants du véhicule ainsi que les éventuelles intoxications du conducteur (à l'exeption des drogues légales). Les lieux (non ciblés près des débits de boissons) et les moments choisis (tous moments du jour et du début de soirée) montrent que la « lutte pour la sécurité routière et l'alcoolémie au volant » n'est pas le but unique de ces déploiements policiers considérables. Cette justification permet toutefois de faire accepter cet état de contrôle par la majorité des citoyens. Qui est contre « la sécurité qui sauve des vies »?
121    Capitaine d'industrie :     Patron. Avantage de capitaine, ce mot donne l'impression d'avancer et les travailleurs pensent faire partie d'une équipe.  Noter que les capitaines modernes sont les premiers à "quitter le bateau" en cas de problème tout en s'assurant que ce départ s'accompagne de plantureuses rémunérations.
298    Capital :     Mot banni mais central de l'ordre économique en ce sens que ce sont les détenteurs du capital qui fixent les règles de son accumulation -qui est la finalité ultime de l'ordre économique. Ce mot ne peut être utilisé que dans des associations incongrues ; capital temps, capital soleil, capital santé... ou comme l'un des termes d'un oxymore : capital humain,
192    Carrière ;     Ensemble des services rendus à l'ordre économique.
191    Carriériste :     Autrefois mot péjoratif. Aujourd'hui il n'est nul objectif supérieur à la carrière.
357    Carte d'identité    Carte d'identification
341    Casseur (manifestation)    Policier habillé en noir ayant pour but d'inciter, par son exemple et ses injonctions, les jeunes manifestants à commettre des actes de vandalisme afin de discréditer l'ensemble d'un mouvement. Les images très télégéniques de personnes vêtues tels des ninja seront montrées au « JT » en lieu et place de la masse de citoyens pacifiques demandant une atténuation de leur exploitation. L'inciation policière est une pratique formellement interdite mais la « justice » ne semble pas motivée à poursuivre ces faits servant efficacement l'ordre économique. (voir exemples)
306    Centrisme    (Im)posture politique prétendant changer le système sans jamais remettre en cause l’ordre économique établi et ses moyens d'action. Les partis dits « centristes » font partie de l'écurie du PPA.
314    Changement    Mot très souvent répété par les communiquants de l'ordre économique. Le changement peut tout concerner, à condition qu'il n'affecte rien qui touche à l'organisation de la domination. Comme le dit le vieil adage : « Tout changer pour que rien ne change » (Noter la répétition de ce mot dans les discours des membres éminants du PPA).
94    Charges sociales :     Sont ainsi nommées les cotisations servant à la solidarité interpersonnelle et au "salaire socialisé" des travailleurs. Qui peut être contre une diminition de charge?
193    Chercheur d'emploi :     Anciennement demandeur d'emploi. Le chercheur ne peut en vouloir qu'à lui même s'il n'en trouve pas tandis que le demandeur pouvait en vouloir au patronat s'il n'en recevait pas.
286    Choc des civilisations :     Concept central de l'ordre économique le concept de "Choc des civilisations", malgré le non-sens absolu du concept (a-t-on déjà vu des "civilisations" s'entrechoquer?) a de multiples avantages : il permet de diviser la population mondiale en des groupes arbitrairement définis, il dédouane les responsables de l'ordre économique de leurs forfaits en plaçant leurs actions dans un cadre qui les dépasse (a-t-on vu un homme assez puissant pour « modifier une civilisation ») tout en étant assez simple à mettre en place car jouant de vieilles peurs présentes chez (presque) tous. (voir dossier).
269    Citoyen :     Anciennement ceux qui, dans un état organisé, jouissent des mêmes droits et obéissent aux mêmes lois. Actuellement : terme désuet qui évoque la révolution française et de ce fait (re)donne du pouvoir à la population. On lui préférera les termes passifs et vagues d’électeur, consommateur, etc. Il a statut d'esclave/outil de l'ordre économique.
282    Classe ouvrière :     Expression interdite, l'ordre économique voulant faire croire que la classe ouvrière - qui représente 30% de la population française - n'existe plus.
170    Classe politique :     Opposé à "société civile", ce concept vide de sens pousse à croire que tous les "politiques" ont une communauté d'intérêt et des idées similaires (ce qui n'est vrai que pour les membres du PPA).
308    Classes moyennes :    Concept englobant l'ensemble de la population à l'exception des classes dirigeantes et des haute et moyenne bourgeoisies ainsi que les grands serviteurs de l'état et des transnationale (ceux-ci faisant fréquemment des aller-retours entre ces deux groupes). La croyance qu'ont les prolétaires d'appartenir à une classe « moyenne » leur fait penser que la lutte des classes est un vain concept périmé et lui permet de se défouler sur les classes qu'il ne conceptualise pas comme « moyennes » : les chômeurs, les immigrés, les roms,.... Noter que l'on parle DES classeS moyenneS : en fait UNE classe dont les sous-groupes sont invités à s'entre-déchirer.
228    Coaching :     Contrôle et mise sous pression personnalisée.
212    Collaborateur :     Travailleur, employé ou ouvrier. Tous rassemblés sous le terme "capital humain" ou "ressources humaines".
188    Collectivité :     Concept dépassé, il n'y a plus que des "individus" (présumés rationnels*).
349    Combattants ennemis :    Autrefois appelés « soldats » ou « résistants », les combattants ennemis sont des personnes de type «terroriste-arabo-islamiste » s'opposant aux opérations humanitaires de l'OTAN visant à les libérer d'un nouvel-hitler. Les conventions internationales ne sauraient s'appliquer à de tels individus.
38    Commerce international :     Ensemble des opérations de pillage des pays les plus vulnérables et des facturations intra-entreprise ayant pour but d'éluder tout impôt et d'échapper à toute norme qui imposerait le respect des personnes ou de l'environnement. Exportation d'armes pour la quasi totalité du solde.
120    Communauté :     Mot utilisé pour
103    Communauté Internationale :     Pays de l'OTAN et leurs obligés, il n'y a aucun rapport avec l'assemblée générale de l'ONU qui réunit l'ensemble des pays de la planète.
129    Communication :     Anciennement nommé "Propagande".
87    Communisme :     Mot repoussoir terrifiant servant à dénigrer toute possibilité de changement en désignant le capitalisme d'état bureaucratique ayant sévi en ex-URSS ainsi que différents autres régimes dictatoriaux. Dans l'ancienne langue le communisme désignait une société sans classe ou l'exploitation ne régnerait pas.
240    Communisme de marché ou communisme capitalistique :     Utilisé pour caractériser le capitalisme en Chine, pays qui fournit une grande part des esclaves nécessaires à l'ordre économique.
176    Compétence (monde du travail) :     Savoir obéir, savoir être flexible. Ne surtout pas confondre avec "qualification" ou "savoir"
30    Compétitivité :     Mesure du degré de soumission à l'ordre économique et des biens collectif offerts à l'épanouissement de celui-ci
304    Complexification administrative    Décriée et citée comme cause de « pertes économiques », la complexification administrative est encouragée de fait par les « grands acteurs » de l'ordre économique car seuls ces « grands acteurs » ont les moyens d'y faire face tandis que les concurrents plus petits ne le peuvent. C'est pourquoi ce « sujet marronier » ne disparaîtra pas tant que les oligopoles subiront des pressions concurencielles de « petits » acteurs.
219    Complexification du monde :     Expression tentant de faire croire qu'il ne sert à rien de réfléchir aux alternatives à l'ordre économique, le sujet étant trop complexe.
126    Complotiste :     Toute personne cherchant à étudier et expliquer les réseaux de pouvoir et à nommer les responsables du système. Être catalogué de complotisme est très grave et signifie être ostracisé.
114    Compte épargne-temps :     Congés payés.
243    Concertation :     Anciennement action de se concerter. Actuellement une concertation avec le gouvernement ne se fait que dans le cadre d’une discussion avec les représentants des transnationales.
307    Concurrence     Présentée comme base de l'organisation économique, la concurrence n'est pas voulues par les transnationales qui sont des oligopoles. Les seules concurences admises sont celles entre les individus et les collectivités pour de plus grands profits offerts aux transnationales. Noter que cette concurrence est présentée comme « libre et non-faussée » (voir dossier « manipulations économiques).
105    Conseil de sécurité :     Organe s'occupant de faire régner l'ordre économique mondial en autorisant les agressions armées de l'OTAN et amenant l'insécurité à tous les peuples en désaccord avec l'ordre économique.
316    Conservateur :    Anciennement était conservateur les personnes souhaitant garder intactes les structures de domination sociale. Ces mêmes personnes qualifient aujourd'hui de conservateur toute personnes attachée au droit qu'a la collectivité de recevoir une partie du produit de l'appareil productif lui permettant de vivre dignement.
271    Consom'acteur :     Mot très utilisé qui tend à faire croire qu'il faut consommer pour être acteur de la société. Il fut un temps ou l'on voulait des citoyens qui  participent à l'écriture de l'histoire. Ce mot sert aussi à remettre la responsabilité de la situation actuelle sur les « consomateurs », dédouanant par là l'ordre économique et son organisation.
270    Consommateur :     Anciennement celui qui achète des marchandises pour son usage. Désigne maintenant le statut réduit du citoyen. Il peut toutefois encore être consom'acteur.
348    Conventions de Genève :     Ratifiées par l 'ensemble des nations, les conventions de Genève protègent les personnes en cas de conflit armé. Elles sont aujourd'hui inutiles pour les pays de l'OTAN : les opérations humanitaires visant la restauration de la légalité internationale et les actes de police visant à arrêter les terroristes ne sont contrariés que par des « combattants ennemis ». De surcroit, les populations  bénéficiant d'une « opération humanitaire » ne subissent plus d'attaques, tout au plus quelques dommages colatéraux
36    Coopération :     Voir aide au développement
232    Couche sociale :     Anciennement "Classe sociale".
195    Court terme :     Expression très importante ; les horreurs qui arrivent seraient dues à une "vue à court terme" de l'ensemble des dirigeants et individus. Cette affirmation est contredite par les plans à long terme créés dans les administration, entreprises et armées (doctrine stratégique de l'OTAN, durée de planification des usines, stratégies de groupes employant des centaines de millier d’employés....). Elle a l'immense intérêt d'exonérer l'ordre économique capitaliste dont le seul objectif est l'accumulation des richesses!
17    Coût insupportable pour la sécurité sociale :     Manière d'expliquer que votre vie est évaluée. Idée souvent bien intégrée.
354    CPAS (Belgique)    Anciennement centres publics d'aide sociale, ils sont aujourd'hui des centres publics d'action sociale. Les « exclus » n'ont pas besoin d'aide mais d'action : s'ils avaient « agi » ils ne seraient pas « exclus »!
118    CPI (cour pénale internationale) :     Alibi judiciaire de l'OTAN. Notons que pour être certain de ne pas être victime d'un retournement de situation, le chef de gang de l'OTAN ne reconnaît pas la CPI.
60    Crimes contre l'humanité :     Crimes de guerre commis par des troupes ennemies de l'OTAN (voir aussi bavures).
168    Crise :     Concept servant à justifier des mesures de régression sociales et utilisé en permanence depuis des décennies. Signifiait anciennement une situation en rupture avec le cours normal des événements.
293    Croissance :     Pilier de l'ordre économique, la croissance est un dogme intouchable. Tout ce qui se fait au nom de la croissance est accepté car est fait pour une "juste cause". Jamais il n'est expliqué ce qui doit croître car il s'agit des bénéfices des multinationales à l'exclusion de toute autre chose. Toute personne abordant ce concept de croissance de manière rationnelle et/ou argumentée sera un "archaïque fondamentaliste voulant nous ramener à l'âge des cavernes".
138    Culture :     Désignait autrefois l'ensemble des connaissances et des outils conceptuels. N'est utilisé aujourd'hui que pour les (beaux) Arts. Pour parler de "culture", utilisez le terme "socio-culturel". Ce dernier terme a l'avantage, rarement mis en exergue, de laisser penser qu'il y a des hommes "sans culture".
242    Cumul des mandats :     Anciennement pratique qui permet aux assoiffés de pouvoir d’être partout et nulle part. Actuellement : ensemble de discussions dont les parties prenantes se moquent mais qui fait oublier les besoins de la population.
238    Cure d'austérité :     Le mot cure est censé représenter un traitement. Ici le traitement (limitation des ressources de la population) ne fait du bien qu'aux propriétaires des transnationales.
12    Cure d'austérité (domaine économique) :     Suppression  massive des "droits sociaux", licenciements massifs et baisse des salaires ayant pour effet de faire monter les cours de bourse. Voir aussi plan social courageux.
10    Cure d'austérité (domaine social) :     Suppression ou diminution des services à la population dans les secteurs tels que les soins de santé, l'éducation, le logement, les loisirs, ...
55    De gauche :     Anciennement personne ayant des convictions mettant le bien-être de la majorité au centre de ses préoccupations. Actuellement ce terme caractérise toute personne ayant acheté une carte d'un parti qui se dit "de gauche". Cet acte a de nombreux avantages pour pouvoir "s'élever dans la vie" et est utile à tous ceux refusant d'admettre qu'ils supportent pleinement l'ordre économique, jusqu'à ses guerres impériales! (voir « gauche et Libye). Cette définition vaut pour la "gauche bien pensante", il y a aussi la "gauche qui pense", mais c'est bien plus à gauche.
82    Décentralisation :     Mise en concurrence des collectivités locales.
325    Défendre ses intérêts (pays)    Pillage et oppression d'un pays tiers « pauvre » ou « en voie de développement ».
69    Défense des auteurs (culture) :     Défense des bénéfice des conglomérats de diffusion d’œuvres musicales et cinématographiques. Sert aussi d'alibi pour la mise en place de moyens techniques et juridiques permettant le contrôle et la surveillance des utilisateurs d'Internet ou d'un ordinateur. (voir ACTA ou dossier).
223    Déficit de communication :     Autocritique des représentants de l'ordre économique promettant de parfaire la propagande lorsqu'un de ses projets est fermement rejeté par la population. L'usage de cette expression annonce la venue proche d'un déversement massif de propagande accompagné d'une "prise de responsabilité" des représentants de l'ordre économique pour imposer le projet contrarié.
200    Délocalisation :     Manière polie de parler de l'usage de travailleurs sans droits (autrefois appelés esclaves).
218    Démagogie :     Anciennement, la démagogie était une notion désignant une manière de mener le peuple en s'attirant ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur et s'adressant à ses passions et frustrations sans recherche de l'intérêt général. Désigne actuellement toute pensée proposant de limiter les privilèges des tenants de l'ordre économique.
175    Démarche qualité :     Contrôle du processus de production pour "valoriser" au mieux les "ressources humaines". La "démarche qualité" est la quintessence des "avancées" du fordisme, du taylorisme intégrant les apports de la psychologie sociale. Pour se rendre compte de la "qualité" des productions au sens ou l'entendent les archaïques, voir "Obsolescence programmée".
97    Démocratie :     Anciennement,selon Paul Ricoeur, "est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c'est-à-dire traversée par des contradictions d'intérêts, et qui se fixe comme modalité d'associer à parts égales chaque citoyen dans l'expression, l'analyse, la délibération et l'arbitrage de ces contradictions". Aujourd'hui est démocratique une société pilier de l'ordre économique dans laquelle on peut, au moins formellement, s'exprimer sans contrarier l'ordre économique et son bras armé l'OTAN. Les sociétés démocratiques organisent des « élections ».
108    Démocratie représentative :     Oxymore utilisés pour tenter de convaincre les archaïques qui doutent de la réalité "démocratique" de l'ordre économique malgré le fait qu'il organise des « élections ».
329    Déontologie (journalisme)    Ensemble de règles de conduite ne s'appliquant pas aux journalistes de la « grande presse libre et suvbentionnée ». (Voir « dossier médiamensonges », « dossier mensonges de guerre » et « Éditocrates »)
245    Déréglementation :     Ce terme qui semble signifier l'augmentation du degré de liberté de tous signifie supprimer le code du travail et la protection sociale ainsi que les contraintes environnementales.
251    Dérégulation :        Voir « déréglementation »
288    Dette publique :     Élément fondamental de justification des politiques de l'ordre économique (pardon, des mesures prises par l'ordre économique). Son pendant, la créance (privée), ne peut être évoquée. Or s'il y a dette, il y a forcément créance et cette créance est due à un mécanisme par lequel des gens échappant à l'imposition avancent sous forme de prêts à l’État les impôts que cet État s'est interdit à lui-même de prélever.
81    Développement (souvent durable) :      Anciennement nommé capitalisme
78    Développement social :     Fort usité mais toutes les tentatives de définition ont échoué. C'est donc un très bon concept : qui est contre le social? ou contre le développement?
172    Devoir d'ingérence :     Droit de pillage
246    Dialogue :     Contrairement aux apparences, « dialoguer » ne signifie pas « discuter » mais "imposer". Exemples : Grenelle de l'environnement, "réformes" des retraites. Parfois il signifie "réprimer " : le gouvernement a ouvert le dialogue avec les chômeurs (intervention des C.R.S./gendarmerie/police locale), …
41    Dictateur :     Chef d'état d'un pays non-membre de l'OTAN et dérangeant cette dernière.
247    Dignité humaine :     Terme employé surtout dans la locution «atteinte à la… ». Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les gouvernements et les transnationales ne portent pas atteinte à la dignité humaine quand ils poussent des millions de gens dans la misère.
157    Directeur des Ressources Humaines :     Anciennement "Directeur du personnel". Cette nouvelle dénomination a pour avantage de la clarté : le personnel est une ressource comme les autres, l'humain un matériau quelconque. Les ressources humaines sont toujours ce sur quoi il faut économiser, ce qui se dit "variable d'ajustement".
180    Dommages collatéraux :     Morts, mutilés et blessés civils lors des opérations "humanitaires" ou "de libération" de l'OTAN ou de ses alliés. Ne sont pas des dommages colatéraux les destructions des infrastructures civiles ; des budgets de coopération (prêts avec intérets) seront alloués aux entreprises de BTP ayant sponsorisé « l'intervention humanitaire » ou l'action de « libération ».
106    Droit international ;     Droit du plus fort.
39    Droits de l'homme :     Justification à la destruction de toute société s'opposant aux visées de l'ordre économique, leur "patrie" est la France (voir patrie des droits de l'Homme). Pour les ressortissants occidentaux les principaux droits de l'homme sont de pouvoir choisir son exploiteur et le droit au "métro, boulot, dodo" pour autant qu'ils ne fassent pas partie des "exclus". Il est strictement interdit de rappeler que les droits de l'homme comprennent aussi les droits élémentaires à la nourriture, à un logement, un travail, une dignité sociale, qui manquent à des dizaines de millions d’hommes, femmes et enfants dans le monde, y compris en "occident" de par l'organisation de l'ordre économique. Ne surtout pas parler du droit à l'insurection (déclaration des droits de l'homme).
196    Échecs du socialisme :     Ensemble d'échecs (et parfois d'atrocités! commises par) des régimes "capitalistiques d'état" de l'ex-URSS ou d'autres comme celui des "Khmer rouges". Il est n'est pas moderne de se questionner ou d'émettre un avis sur les succès et échecs du capitalisme.
285    Échecs du socialisme :     Ensemble d'échecs (et parfois d'atrocités! commises par) des régimes "capitalistiques d'état" de l'ex-URSS ou d'autres comme celui des "Khmer rouges". Il est n'est pas moderne de se questionner ou d'émettre un avis sur les succès et échecs du capitalisme.
42    Écologie :     Autrefois nom d'une science étudiant les interactions du vivant l'"Écologie" désigne aujourd'hui un ensemble de techniques de manipulation ayant pour but de réduire le niveau de vie des plus démunis et de justifier une baisse drastique de la population et des conditions de vie de tous (voir dossier malthusianisme).
256    Écologie politique :     Oxymore à la mode ; l'écologie est une science, la politique un ensemble d'opinions
137    Économie :     Ensemble de poncifs servant à justifier les actions des tenants de l'ordre économique en dehors de toute analyse sérieuse. L'ajout du mot "science" assure que ces actions sont décidées de manière pragmatique et non idéologique (voir dossier). Toute exaction sur le corps social sera donc pleinement justifiée et acceptée.
272    Économiste (expert médiatique) :     Espèce d’astrologue qui prétend faire des prévisions et augure de la future croissance (voir dossier).
124    Éditorialiste :     Faussaire dont les messages sont martelés par la "presse de référence" appelée aussi "grande presse". La "presse de référence"  est  "libre et subventionnée". (Voir dossier)
52    Éducation nationale :     Système de formatage des enfants tentant d'empêcher toute réflexion nuisible à l'ordre économique et à produire des outils fiables et fonctionnels pour cet ordre.
131    Efforts de pédagogie :     Se dit de l'action d'un gouvernement qui va mettre en œuvre un lourd arsenal de propagande en vue de faire accepter ce qu'il a autrefois admis être inacceptable.
142    Egalité des chances :     Oxymore souvent utilisé ; soit on a l'égalité soit on a des chances. Ce Concept vise à remplacer celui d'égalité et permet de justifier les inégalités sociales en substituant l'obligation de moyens à l'obligation de résultats
273    Élections :     Anciennement action d’élire, choix fait par la voie des suffrages. Actuellement choix d’une personne parmi les membres du PPA (parti de la presse et de l'argent). Ce choix est considéré comme un devoir car il montre l’allégeance à l'ordre économique.
235    Élite (dirigeants) :     Anciennement les élites étaient un groupe de personnes considérées comme ce qu’il y a de meilleur, de plus distingué, ayant de grandes qualités. En ce qui concerne les dirigeants actuels souvent apprlés « élite », les termes les plus appropriés semblent "mafia", "clique" ou "caste".
45    Élu :     Représentant de l'oligarchie se faisant passer pour un représentant de la population. Il existe aussi de réels représentants de la population parmi les élus, mais leur pouvoir effectif étant nul ils se muent de fait en parfaits serviteurs ou en "idiots utiles" de cette oligarchie qu'ils disent combattre.
352    Embargo :    Mesure visant à libérer un peuple d'un nouvel-hitler. Quelques victimes colatérales sont parfois à déplorer, comme dans les cas irakien, palestiniens ou cubains. Parfois les fruits de cette politique d'embargo, qui touche toujours les populations civiles, sont longs à arriver et c'est pourquoi l'ordre économique décide habituellement d'appuyer l'embargo par diverses autres actions comme les bombardements préventifs, les envois de « guérillas » apportant la liberté, les « liquidations » de leaders, etc.
158    Employabilité :     Concept exprimant les efforts que devrait fournir un "chômeur" non pour être utilisé par le système productif mais pour pouvoir prétendre à être utilisé par ledit système.
337    Enfant hyperactif    Autrefois caractérisé de « plein de vie », l'enfant turbulant est aujourd'hui un client (à vie!) de l'industrie chimique.
303    Entreprise citoyenne    Concept vide de sens. Les entreprises ont, dans le système de l'odre économique, pour unique vocation d'apporter une rémunération (dite « juste ») à leurs actionnaires. De nombreux accords internationnaux empêchent d'ailleurs les collectivités de changer cet état de fait (voir AGCS). Le concept trouve une justification dans le fait que les cadres administratif et juridiques sont faits par et pour les entreprises transnationales dans ce cas (voir dossier lobbies et « partenaria transatlantique »).
236    Entreprises du secteur de la santé :     Entreprises vivant du business de la maladie (voir dossier).
25    État :     Organisation juridique gérant une armée et des alliances crédibles afin de procurer des richesses aux tenants de l'ordre économique, une police anti-insurrectionnelle puissante les protégeant et des systèmes de captation de l'épargne (ainsi seuls les besoins réellement assouvis sont payés, l'épargne réelle servant à l'enrichissement des détenteurs de multinationales)
248    État de droit :     Maintien de la légalité dans une zone territoriale. Ce concept n'est plus valide dans nos contrées depuis l'utilisation de lois dites "anti-terroristes". « Nous allons terroriser les terroristes » (Charles Pasqua) "Nous buterons les terroristes jusque dans les chiottes" (V.Poutine). (Voir "Lois antiterroristes, fondement de l'empire)
249    État terroriste :     État menant une politique indépendante de l'ordre économique et de l'OTAN ou suspecté d'habriter des « terroristes ».
250    État voyous :      Voir état terroriste.
206    Évaluation interne (entreprises) :     Contrôle de productivité. Évaluation est un mot connoté plus positivement que contrôle.
14    Exclu :     Catégorie très large d'individus englobant pèle mêle les exploités, les pauvres, les chômeurs, les allocataires sociaux, les handicapés, les aliénés mentaux, les malades, les vieux (voir seniors), et de manière générale toute personne ne se conformant pas aux prescrits de l'ordre économique. Un des avantages de ce mot est qu'il caractérise un état : il n'y a pas "d'exclueur" et les "inclus" ne voient pas comment changer cet état, ce qui lui permet de perdurer (Voir aussi exploités).
74    Exercise anti-terroriste    Moment extrêmement dangereux car habituellement choisi par les terroristes pour frapper. (11/09, attentats de Londre,...)
140    Expert (économie) :     Diplômé ès incompétence mais bon propagandiste par son aplomb.
319    Expert (général) :    Terme utilisé pour qualifier les propagandistes s'exprimant pour justifier les politiques de l'ordre économique. Comment critiquer, de sa position de quidam, les dires d'un expert (voir les conclusions de Milgram et « les éditocrates »)? Le silence est donc la réaction de la plupart et ce silence vaut acquiescement pour ceux qui le remarquent. Les effets en sont puissants, voir à ce propos « Suivisme : expérience de Hasch ».
3    Exploitation    Mot désuet remplacé par valorisation. Exemples : on valorise les ressources naturelles en les gaspillant, on valorise les bâtiments anciens en les transformant en hôtels, on valorise les réserves foncières en construisant routes et lotissements, on valorise l'espace en y mettant des publicités, les travailleurs ne sont plus exploités mais "se valorisent par leur intégration dans le circuit socio-professionnel",...
77    Exploité :     Mot désuet remplacé par « collaborateur ». Le mot "exploité" avait le grand inconvénient de laisser transparaître le fait qu'il y a des exploiteurs, ses successeurs ayant l'avantage de montrer un statut du à la fatalité.
274    Expulsion :     Ce terme qui signifiait "chasser quelqu’un" a été remplacé par "éloignement".
57    Extrême droite :    
50    False-flag :     Synonyme de terrorisme (voir dossier).
292    Fin de l'histoire :     Non sens faisant suite au concept de "fin des idéologies" et voulant faire croire l'ordre économiqe est l'aboutissement de l'histoire et donc que les « affaires » sont "gérées au mieux" par l'ordre économique. Il serait donc stupide et "archaïque" de vouloir penser ou proposer des alternatives.
159    Flexibilité (du travailleur):     Acceptation de conditions de travail précaires et de la diminution de ses moyens d’existence.
19    Fond d'investissement :     Émanation des grands capitalistes destinée à combler leur besoin d'accumulation.
132    Fondamentaliste (en politique) :     Toute personne émettant des critiques profondes et argumentées de l'ordre économique en vigueur et souhaitant changer d'ordre. (opposition réalo >< Fundi)
252    Fonds de pension :     Organismes captant l'épargne des travailleurs afin de servir l'ordre économique
4    Forces vives    Patronat
355    Fraude fiscale, sport national    Expression souvent répétée pour faire croire que les pertes dues à la fraude fiscale sont le fait de la population et non des grands « fraudeurs institutionels ». De la sorte, tout le monde s'oppose aux mesures anti-fraude.
116    Frein à l'embauche :     Protections contre les licenciements abusifs.
254    G7/G8/G20 :     Rassemblement des pays les plus riches. Les GX veulent combattre les ennemis de la liberté (économique) qui refusent la mondialisation et/ou qui prônent le bien être pour tous.
255    Gauche plurielle :     Ensemble de mouvements se disant "de gauche" et formant un gouvernement "de droite".
165    Gouvernance :     Mode de gestion imposé par l'ordre économique aux états. Signifie la "fin de la politique" car tout est "technique".
257    Gratuité :     Ce que vous recevez quand vous avez payé une certaine somme ; dans l'enseignement les cours sont gratuits après l'achat de syllabus et le paiement d'un minerval, en grande surface vous recevez un produit gratuit à l'achat d'un produit....
339    Green washing    Terme créé pour pouvoir parler de l'imposture que sont souvent les dénominations « bio, vert, responsable » sans utiliser le terme imposture.
183    Grogne :     Mot signifiant la colère et le désespoir des personnes faisant grève et assimilant leurs explications et revendications au rang d'un cri d’animal.
90    Guerre :     Mot désuet pour ce qui concerne la qualification des conflits armés (voir "opérations humanitaires" ou "troubles" pour cette acceptation), la guerre est maintenant menée contre des concepts : guerre contre le terrorisme, contre le chômage, contre la "vie chère", contre la drogue, contre la "maltraitance"....
312    Guerre asymétrique :    Attaque d'une armée contre des civils n'acceptant pas l'ordre économique et le pillage de leurs biens
358    Guerre contre la drogue    Traduire par guerre avec la drogue ou guerre contre les drogués (voir dossier)
91    Guerre contre la terreur :     Destruction et déstructuration, par des bombardements intensifs et l'usage de troupes au sol, de pays faisant partie de l'Axe du mal. Procédure de capture et d'extradition extra-judiciaires afin de torturer les ennemis de la liberté. La guerre contre la terreur est aussi un ensemble d'actions contre des individus rendues possibles par l'utilisation des outils juridiques que constituent les "lois antiterroristes" (voir dossier)
239    Guerre pour la paix :     Cet oxymore est utilisé concomitamment à l'expression "guerre préventive"
234    Guerre préventive :     Guerre, le terme préventif est là pour justifier l'attaque, la destruction et l'occupation du pays qui s'en suivra. Ce terme est aussi censé mettre les assaillants à l'abri du droit international qui ne tolère l'usage des armes que pour se défendre (voir aussi CPI).
213    Harmonisation des statuts :     Suppression des avantages comparatifs du statut d'employés sur celui d'ouvrier pour l'amener au niveau de protection des ouvriers.
201    Heures supplémentaires :     Compression des salaires par l'augmentation du temps de travail (la formule trompeuse "travailler plus pour gagner plus" signifie que les travailleurs doivent être à la tâche plus longtemps pour que l'ordre économique puisse extraire plus de richesses).
185    Hiérarchie (gestion d'entreprise) :     Autrefois mot le plus utilisé dans les manuels de gestion, celui-ci disparaît au profit des "responsables de projets".
51    Histoire :     Ensemble de faits déformés ayant pour fonction d'empêcher toute réflexion nuisible à l'ordre économique (voir "Histoire tronquée" et "Qui écrit l'histoire")
153    Hôtesse ;     Caissière ou réceptionniste.
313    Idéologie dominante    Idéologie des dominant. Seule idéologie autorisée à exister mais non à être expliquée ou même nommée.
318    Il faut dépasser les clivages    Expression très usitée s'adressant aux travailleurs afin qu'ils rejoignent les vues des tenants de l'ordre économique.
181    Immigration choisie :     Débauchage des intellectuels et personnels formés des pays "en voie de développement"/"pauvres" servant à miner leur futur. L'expression est de plus très utile car elle fait passer l'immigration comme "non-choisie" donc subie, alors qu'elle a été et est voulue et organisée par l'ordre économique car elle entraîne, pas sa gestion, une baisse des salaires, une division de la population et un support à la mise en place du "choc des civilisations".
360    Impérialise    Mot banni : l'impérialisme est le stade ultime du capitalisme
29    Impôt progressif :     Lourde taxation de la population et pas de taxation des transnationales tenantes de l'ordre économique. De nombreuses personnes "archaïques" pensent encore que les taux d'imposition doivent être croissants alors que la "modernité" impose "naturellement" qu'ils soient décroissants.
335    Indépendance alimentaire    Concept étranger à et banni par l'ordre économique.  L'indépendance alimentaire qui assurerait une certaine sécurité (un des premiers besoins psychologique) à des populations ne peut être envisagée de crainte qu'un groupe ait l'idée de réfléchir aux possibilités d'un changement d'ordre. Seule la sécurisation des profits est admise.
63    Informations :     Télévisuelles, radiophoniques ou écrites,les informations sont la propagande de l'ordre économique. Les progrès des sciences psychologiques (surtout de la psychologie sociale) confèrent à la propagande une efficacité redoutable (voir dossier psychologie et « Information, pillier du pouvoir »).
258    Insécurité :     Concept martelé par tout politicien, de droite comme de gauche, à une population à qui il préfère faire oublier ses véritables problèmes et sa propre incompétence pour tenter de se maintenir ou d'accéder au pouvoir. Par insécurité il entend bien sur la peur du jeune* et non la précarité extrême susceptible de toucher chaque citoyen (cf. Faim et pauvreté extrême aux US)
104    Insertion (professionnelle, sociale, culturelle...) :     Concept visant à faire croire
177    Intégration européenne :     Soumission et allégeance aux US (voir dossier)
214    Intégriste :     
330    Intégrité (homme)    Qualité d'une personne qui ne se laisse pas corrompre. Autrefois qualité appréciée, l'intégrité est aujourd'hui une tare pour qui veut « réussir dans la vie ».
364    International Peace Operations Association (IPOA)    Association de 54 sociétés de mercenaires fondée en 2001 (appelées « sociétés militaires privées ou SMP). Aujourd'hui cette association s'est rebaptisée l’ISOA (pour « international stability operations association »)
362    Islamo-gauchiste    Contresens sevant à couper court les discussions argumentées portant sur le concept de « choc des civilisation », d'immigration, du rôle de l'état «d'israël », du sionnisme ou des actions de l'ordre économique dans les pays « musulmans ».
98    Jeune :     Désignait anciennement une personne sortie de l'adolescence. Le jeune désigne aujourd'hui les adolescents "d'origine étrangère" ayant une casquette à l'envers et les lacets défaits. Ce "jeune" est supposé aimer le rap, le foot et accessoirement le basket.
340    Judéo-chrétien :    Autrefois personne qui professe le judéo-christianisme, c'est à dire la doctrine d'un parti des premiers chrétiens imposant aux nouveaux convertis les prescriptions de la loi juive. Ce mot sert aujourd'hui la « théorie du choc des civilisations » en opposant d'une part les juifs et les chrétiens et d'autre part les musulmans. A-t-on jamais entendu parler de judéo-musulmans ou de christiano-musulmans? Le coran est pourtant basé sur la bible (elle-même adaptation de textes plus anciens) et reconnaît le christ ainsi que l'immaculé conception!  
353    Kost kiler :     Spécialiste en licenciement.
22    L'argent travaille :     Expression très usitée visant à faire croire que les revenus du capital sont légitimes or tout le monde sait que l'argent ne travaille pas mais qu'une position de pouvoir obtenue par l'argent permet de capter les fruits du travail des autres.
171    La presse ne remplit plus son rôle de quatrième pouvoir :     Expression utilisée pour faire croire que la presse serait un contre-pouvoir. La presse étant en fait le deuxième bras du pouvoir de l'ordre économique après les forces armées.
26    La société :     voir État. La société n'est plus la collectivité vu qu'il ne doit rester que des individus isolés face à l'ordre économique; ces individus doivent en outre servir l'ordre sans la "pesanteur" de leur possible association et les possibilités de réflexion et d'action que leur association entraînerait.
93    Laïcité :     Anciennement compris comme la non-intervention des églises dans les affaires de la nation, la laïcité est aujourd'hui un concept variable permettant à l'état de stigmatiser certaines parties de la population, d'avoir un sujet "marronnier" toujours apte à détourner l'attention des masses et à entretenir le concept de "choc des civilisations".
102    Légumes "bio" :     Expression utilisée pour présenter comme un privilège le fait de manger des légumes sans poison. Pléonasme, le vivant étant toujours "biologique"
13    Les marchés :     Les détenteurs des transnationales, leurs financiers et les gestionnaires d'agences de notation.
76    Libéralisation :     Création d'oligopoles (voir aussi déréglementation)
79    Libéralisme :     Anciennement nommé capitalisme. De trop nombreux auteurs ayant décrit l'horreur et les limitations du capitalisme pour gérer des collectivités ainsi que sa fin inéluctable, "libéralisme" vient bien à propos. D'autant qu'il fait penser à "liberté". Qui est contre la liberté?
259    Liberté :     Malgré qu'ils vivent dans une "société de liberté", la liberté est un concept inconnu et inimaginable pour la majorité de nos contemporains. La liberté était anciennement la possibilité d’agir sans contraintes. La seule liberté qui, aujourd'hui, ne soit ni formelle ni entravée est celle qu'ont les transnationales de s'enrichir. (Lire "De la servitude volontaire)
130    Liberté de la presse :     Souvent comprise comme la liberté d'obtenir des informations de qualité et la liberté des journalistes d'enquêter et de publier leurs découvertes, la liberté de la presse est en fait la liberté des propriétaires de groupes de presse (généralement des marchands de canons) de diffuser leur propagande.
101    Libre circulation :     Mise en concurrence
150    Lien social :    Expression indéfinissable se rapprochant d'un pléonasme car le "social" est l'ensemble des liens entre les individus. L'avantage est que personne ne veut être "antisocial" et toute politique revendiquant du lien social sera facilement acceptée.
7    Liquidation :    Habituellement « ciblée » la liquidation est le meurte de personnalités hostiles à l'ordre économique. De très nombreuses « liquidations » ont lieu en Palestine, en Afghanistan ou au Pakistan. Les bons moments pour « liquider » semblent être les fêtes de famille ou les réunions de quartier.
68    Lobbying :     Système moderne de rédaction des lois (voir dossier lobbies).
92    Lois antiterroristes :     Outils juridiques permettant aux forces de répression de l'ordre économique de s'affranchir de la loi (voir dossier)
127    Lutte contre l'extrême droite :     Application du programme de l'extrême droite (délimitation des débats admis, stigmatisation de catégories de la population, militarisation, contrôle et surveillance de la population, ....)
100    Lutte des classes :     Concept périmé, toute personne l'utilisant sera classé comme "archaïque", "primaire",... Bref, ni sérieux ni moderne : l'individu moderne fera preuve d'adaptabilité et ne luttera pas.
332    Machines à voter / ordinateurs de vote    Machines à truquer les élections (voir articles).
347    Maintien de la paix :     Organisées sous mandat de l'ONU, les missions de maintien de la paix ou « missions de stabilisation » sont des missions gérées par l'OTAN ayant pour effet de maintenir la guerre pour une durée indéterminée.
32    Mal-entendant :     Sourd (comme ceux ne comprenant pas la "modernité")
31    Mal-voyant :     Aveugle (comme ceux ne comprenant pas la "modernité")
275    Malaise social :     Euphémisme pour injustice, qui est une expression à éviter car nous vivons libre dans un monde juste.
205    Management participatif :     Auto-contrôle, auto-exploitation.
2    Manager    "Chef" à un degré quelconque. Il s'assurera du bon rendement de ses outils humains, lui même ayant un "manager"... Le problème du mot "manager" est que l'on sait que c'est "un chef", il est donc progressivement remplacé par "team leader" ou "responsable de projet", cette dernière expression ayant l'avantage d'être très positive et de ne pas exposer la présence de chefs dans cette société dite "de liberté".
301    Manipulation des cours :     Habituellement suspectée, la "manipulation des cours" qui est un des moyens les plus efficace d'engranger des profits n'est évoquée que de manière théâtrale et lorsque la situation le nécessite vraiment, pour "apaiser" la population. Totalement illégale, la manipulation des cours ne sera pas poursuivie ou punie sauf extraordinaire.
96    Masse (populaire) :     Concept désuet et banni afin de ne pas rappeler aux "individus" qu'ils sont nombreux et qu'ils forment une masse que rien ne peut arrêter ou briser.
70    Médecine préventive :     Achats massifs de vaccins par les "ministères de la santé" et anéantissement de toute possibilité d'éduquer la population à l'utilisation de moyens et techniques ne rapportant pas assez aux transnationales chimiques et à leurs obligés.
210    MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) :     Anciennement Conseil National du Patronat. "Entreprise" est un mot mieux connoté que "patronat" et de surcroît intègre l'ensemble de la classe laborieuse (dire aujourd'hui l'ensemble des collaborateurs). L'on peut dire aussi, de manière "moderne" l'ensemble des "parties prenantes" ou encore mieux, l'ensemble des "stakeholder"
331    Médicamenteurs    Mot utilisé par certaines franges de la population pour qualifier les départements de production de médicaments des transnationales chimiques lorsqu'elles louent leurs découvertes (voir dossier)
363    Mesures de sécurité    Limitation des libertés civiles
280    Méthodes spéciales d'investigation :     Barbouzerie
27    Ministère de la défense :     Gestionnaire de troupes d'attaques assurant le pillage de l'ensemble de la planète. Noter qu'une partie croissante des troupes d'attaque est placée sous contrôle direct des transnationales (dossier SMP).
88    Ministère des finances :     Ministère chargé de veiller à la non-participation au budget de l'état de ceux ayant les moyens de participer.
84    Ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique :     Ministère chargé de supprimer le droit du travail, de réduire les dépenses sociales et de limiter le nombre de fonctionnaires.
66    Ministères de la santé :     Agences des transnationales chimiques permettant l'achat massif de produits chimiques présentés comme "utiles" à des tarifs exorbitants.
44    Mobilité :     Capacité d'un travailleur à passer plusieurs heures chaque jour  pour aller servir l'ordre économique.
146    Modernisation (entreprises et administrations) :     Baisse du service, déshumanisation, fin des rapports humains dans les contacts, baisses des salaires et des normes de protection des travailleurs
147    Modernisation (structures sociales) :     Destruction des traditions et des solidarités interpersonnelles
208    Mon directeur/mon chef :     Expression utilisée par le personnel aliéné pour désigner le directeur/chef de l'établissement qui l'emploie.
5    Mondialisation    Concept rhétorique masquant la responsabilité de l'organisation de l'ordre économique "financiarisé" dans la situation actuelle en laissant croire qu'il est inédit d'avoir des rapports avec des contrées éloignées. Le monde a pourtant toujours été "mondialisé" (voir cartes!!!).
199    Moralisation du capitalisme :     Formule maintes fois répétée et dont l'ineptie est démontrée de longe date. Le capitalisme est une logique d'accumulation sans fin. On ne moralise pas une logique. (Plus de renseignements sur les acteurs : "États, mafias et transnationales comme larrons en foire")
356    Nationalisation (entreprise) :     Concept dépassé : on ne nationalise pas les entreprises dans l'ordre économique, on « socialise les pertes » pour une meilleur « valorisation » par les transnationales.
160    Nationalisme radical ;     Mouvements nationaux qui ne se plient pas aux diktats US
119    Négociations paritaires :     Négociations impliquant avec un poids égal les représentants de quelques dizaines de patrons et les représentants de millions de travailleurs. Si les représentants des travailleurs ne se montrent pas "raisonnables" le gouvernement leur impose des sacrifices plus importants que ceux demandés initialement.
9    Néo-libéralisme     : École de pensée et idéologie dominant l'ordre économique. Le terme néo (nouveau) fait penser qu'il s'agit de quelque chose de récent, et dans l'imaginaire cette idéologie remonte aux années 70 ou 80. L'on peut toutefois remonter au Colloque Walter Lippmann, rassemblement d'économistes et intellectuels libéraux à Paris en août 1938! Les bases et le ferment de cette idéologie étant bien évidemment antérieurs à cette date.
311    Népotisme    Les états qualifiés de « ,népotiques » seront les états voyous. En aucun cas le concept de népotisme ne pourrait s'appliquer aux monarchies européennes ou aux pratiques du français N. Sarkozy
67    Nouveauté, innovation (médicaments) :      Changement d'emballage et modification de la teneur en sucre ou autre adjuvant d'un médicament dont le brevet arrive dans le domaine public.
23    Nouvel Hitler :     Dirigeant du prochain pays qui bénéficiera d'une opération humanitaire
83    Office National de Emploi (ONEM) :     Organisme chargé de délivrer des allocations aux "sans emplois" et de veiller à ne plus leur en donner ou du moins un minimum
62    ONG :     Organisations non-gouvernementales sponsorisées par les états et/ou les fondations dépendant des multinationales. Les autres organisations se font généralement appeler "organisations" ou "associations". Le vocable "non-gouvernemental" donne du poids à ces organisations en laissant penser  qu'elles œuvrent pour contrer l'ordre économique.
24    Opération humanitaire :     Opération de contrôle de régions/pays/ressources de lieux lointains ébranlés par des événements dramatiques organisés ou non (voir "Théorie du Choc ou Capitalisme du désastre").
21    Opérations chirurgicale :     Bombardements de centres urbains, activité fréquente des armées de l'OTAN.
198    Optimisation fiscale :     Manière polie d'appeler la fraude fiscale ou du moins le non-paiement de l'impôt. Si l'optimisation fiscale ne contrevient pas à la lettre de la loi, elle en viole toutefois l'esprit. (voir aussi "paradis fiscaux")
361    Ordre économique    Impérialisme
86    Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) :     Organisation terroriste de l'atlantique nord (US et quelques satellites laquais) chargée de piller le maximum de nations et de détruire toute nation présentant un modèle fonctionnel contrariant l'ordre économique.
276    Otage :     Personne dont un aspect de la vie de tous les jours est momentanément contrarié, à quelque degré que ce soit, par des opposants de fait du pouvoir en place. Exemple : les parisiens otages des grévistes de la RATP. L'ancienne acceptation de personnes que l’on arrête et que l’on détient, comme une sorte de gage, pour obtenir ou pour arracher ce que l’on exige est encore acceptée sauf dans le cas des banquiers qui prennent le système économique en otage pour augmenter leurs profits déjà colossaux ou en cas de lock-out patronal.
260    Ouverture du capital ;     Braderie des services publiques et du bien commun aux transnationales.
295    Pacifiste :     Anciennement personne travaillant à la paix mondiale ou partisan de cette paix. Actuellement le pacifiste est un lâche égoïste responsable, entre autres, de la seconde guerre mondiale, de ses destructions et de ses millions de morts et mutilés.
296    Paix :     Ordre économique actuel devant impérativement être maintenu par les guerres préventives.
261    Paix sociale :     Victoire sans discussion ni concession de l'ordre économique sur les aspirations et besoins des populations.
345    Pantouflage    Manière polie de nommer la récompense (gros salaire pour des prestations quasi-inexistantes) que reçoivent « politiques » et fonctionnaires qui ont servi loyalement l'ordre économique au détriment de l'exécution de leurs mandats et de la collectivité.
28    Paradis fiscal :     Tous les pays, les transnationales ne payant pas d'impôt (voir les paradis fiscaux en 7 vers)
231    Parti communiste :     Parti social-démocrate socialisant.
230    Parti socialiste :     Parti social-démocrate.
321    Passéiste:     Toute personne mettant en évidence des effets négatifs de « changements » intervenus ou prônant une expérience éprouvée mais ayant comme conséquence une remise en cause, fusse-t-elle minime, de la domination de l'ordre économique.
184    Patriot-Act :     Le néophyte traduira par "loi patriotique" cette loi minant la constitution américaine et permettant toutes les exactions imaginables a des implications pour l'ensemble des alliés-subalternes des US (voir partenariat transatlantique).
40    Pays des droits de l'homme :     Nation ancienne appelée France et ayant bâti la fortune de ses classes dirigeantes sur l'esclavage (de son peuple et d'autres) et la colonisation. Cette nation est aujourd'hui un serviteur servile de l'ordre économique participant à toutes les guerres impériales et dont les entreprises font travailler de nombreux esclaves à travers le monde. La population de cette nation se paupérise aujourd'hui à grande vitesse.
122    Pays en voie de développement :     Pays dont le développement économique et les possibilités de mener des politiques assurant autonomie et sécurité sont entravés par les "pays riches".
125    Pays pauvres :     Pays ayant beaucoup de ressources naturelles (métaux précieux, pétrole ou gaz, biodiversité....), beaucoup de réserves foncières ainsi qu'une population jeune.
123    Pays riches ;     Pays n'ayant pas ou peu de ressources naturelles (métaux précieux, pétrole ou gaz, biodiversité....), peu de réserves foncières et n'assurant pas leur autonomie alimentaire. Leurs populations sont vieillissantes. Ces pays ont toutefois une certaine science de la guerre et de la domination ainsi qu'un arsenal très important.
155    Paysan ;     Devenu agriculteur puis exploitant agricole et enfin manager du secteur primaire.
33    Personne en surpoids :     Malade obèse victime de son mode de vie et de son environnement
73    Philosophe :     Présent dans les médias, le philosophe est un propagandiste "en vue" ayant souvent une pensée inexistante mais beaucoup de certitudes et servant, volontairement ou non, l'ordre économique. Même de nos jours, des "archaïques" pensent encore qu'un philosophe réfléchit à la condition humaine et propose des manières de voir et des outils pour penser le monde ; ceux-ci méconnaissent le fait que l'ordre économique apporte tout, tout étant économique.
6    Plan social courageux :     Licenciements brutaux et massifs ayant pour effet de faire monter les cours de bourse et le déficit des caisses d'allocation sociales dont tout le monde profite.
169    Politique :     Désigne actuellement le jeu de rôle des "élus" et de leurs organisations. Désignait autrefois l'opinion qu’avaient les citoyens des affaires de la « cité ».
163    Politique de non-inflation :     Gel des salaires. Ce gel des salaires signifie un appauvrissement des travailleurs car les prix des biens et services continuent d'augmenter.
202    Politique du chiffre (police) :     Manière polie d'expliquer que la police ne s'occupera que de délits mineurs et "faciles" à traiter. Seront visés les classes les plus basses de la population et le métier de policier lui-même. La police ne négligera toutefois pas de réprimer les "troubles sociaux" (voire le dossier contrôle).
262    Politique politicienne ;     La politique est l'outil par lequel l'homme peut choisir son destin et empêcher que d'autres ne s'arrogent le pouvoir de le faire à sa place.  "Politique politicienne" est la formule qui signifie l'inverse
166    Populisme :     Caractérise les idées populaires allant à l’encontre des intérêts de l'ordre économique.
279    Populiste :     Concept permettant de condamner un homme politique qui parle une langue compréhensible par le peuple ou un dirigeant qui essaie de réaliser les volontés du peuple. Anciennement on appelait cela un démocrate !
277    Pragmatique :     Se dit du "manager" qui se débattrait au milieu d’idéologues voulant l'empêcher de faire ce qui est indispensable : réduire le nombre de fonctionnaires, détruire le droit du travail, privatiser la sécurité sociale et tous les biens collectifs, ces objectifs n'étant bien sur pas ceux de ses commanditaires mais des impératifs naturels.
46    Prédateur :     Se dit de personnes souffrant de graves troubles psychiques (type pédophilie). L'usage de ce mot ne s'applique pas lorsque ces troubles opèrent pour l'ordre économique : les va-t-en guerre, les spéculateurs, les affameurs, les destructeurs d'écosystème et leurs complices ne sont donc pas des prédateurs mais des forces vives de la nation.
37    Presse d'opinion :    
174    Privilège :     Partie du salaire qu'une catégorie de travailleurs s’apprête à perdre (l'on parle alors d'une caste de privilégiés repliée). Ce mot ne peut être utilisé pour qualifier les privilèges exorbitants des tenants de l'ordre économique.
211    Processus de paix :     Ensemble de discussions rythmant une guerre sans fin livrée à des populations civiles.
263    Progrès :     Contrairement à l'image populaire, le progrès n'est pas l'avenir, mais le passé. En effet, afin d'aller « dans le sens du progrès », on licencie le maximum de personnes afin d'augmenter les profits, on remet en cause les droits fondamentaux aux soins, à l'éducation, l'accès à l'énergie et aux moyens de télécommunication etc. Nous sommes bientôt au 19° sciècle et lirons Zola comme de l'actualité !
320    Progrès scientifique :    Découvertes scientifiques. L'usage du terme progrès, très positif, rend difficile la critique de l'usage de certaines technologies ou techniques (technologies et techniques sont considérées comme neutres) imposées par l'ordre économique. Qui est contre les progrès?
111    Projet (professionnel) :     Chaque travailleur doit être occupé à la réalisation d'un "projet" déterminé. Pas de vue d'ensemble, pas de perspective à long terme, le travailleur étant une marchandise périssable et facilement remplaçable. Ce mot a aussi l'avantage de faire croire qu'il n'effectue pas un "travail".
110    Projet (vie privée) :     Rien ne sert d'être heureux et de vivre, il faut à chacun un "projet". Ce projet doit avoir une durée déterminée et de préférence une valeur monétaire. Tout comme pour les industries de la croyance (religions), les récompenses de l'ordre économique viennent "plus tard". Noter que le projet est souvent qualifié "d'avenir".
281    Prolétariat :     Mot désuet qualifiant les gens qui vivent de leur travail (c'est à dire qui ne possèdent ni moyens de production ni capital spéculatif), donc l'immense majorité de la population. Son usage est proscrit car il pourrait amener à la lecture d'ouvrages anciens qui éclairent la situation actuelle d'une lumière crue.
64    Propagande :     Science assez ancienne (voir Bernays) et utilisée par la quasi-totalité des régimes utilisant la domination. Ce mot est actuellement à proscrire pour désigner les actions des dirigeants de l'ordre économique (utiliser communication, pédagogie, publicité, ...). Il peut encore s'utiliser pour caractériser les discours de certains chefs d'état comme Hugo Chavez, Fidel Castro et bien sur les chefs d'état des pays de l'Axe du mal.
287    Propriété privée :     Pléonasme au centre du mode de pensée. La propriété, forcément privée est le cœur même de l'ordre économique.
143    Protocole :     Mot poli pour "règles impératives". Masque le fait que bien que l'augmentation du savoir des personnels ait augmenté, leurs latitudes au travail ont diminué.
336    Publicité mensongère    Pléonasme visant à faire croire qu'il y aurait des publicités réellement « informatives »
333    Quotats parlementaires    Obligation faite aux partis de respecter une parité homme/femmes sur les listes électorales, étant bien compris que le sexe est un déterminant essentiel des idées politiques. Les sujets n'influençant pas la perception des problèmes de société et des moyens de les aborder ne seront naturellement pas pris en compte : origine sociale ou géographique, niveau et type d'études, profession pratiquée,... (voir sociologie assemblée parlementaire).
187    Rationalité (économie) :     Maximisation des dividendes quels qu'en soient les coûts humains, environnementaux ou financiers pour la collectivité
189    Rationnel :     Se dit d'un individu qui ne pense qu'à son solde financier, faisant abstraction de sa qualité de vie, de sa santé et des plaisirs et bonheurs possibles.
139    Réalisme socialiste (art-culture):     Toute forme d'art représentant la vie des gens et/ou les rapports sociaux. Brueghel en aurait été et aurait donc été ostracisé.
133    Réaliste (en politique) :     Toute personne émettant des critiques superficielles de l'ordre économique en vigueur et ne voulant rien y changer si ce n'est de manière cosmétique. (opposition réalo >< Fundi)
134    Réaliste (en politique) :     Toute personne émettant des critiques superficielles de l'ordre économique en vigueur et ne voulant rien y changer si ce n'est de manière cosmétique. (opposition réalo >< Fundi)
325    Réalité :    Concept dépassé : Dans un article du New York Times, Ron Suskind révéla les termes d’une conversation qu’il avait eue avec un conseiller de M. George W. Bush : « Il m’a dit que les gens comme moi faisaient partie de ces types “appartenant à ce que nous appelons la communauté réalité” : “Vous croyez que les solutions émergent de votre judicieuse analyse de la réalité observable.” J’ai acquiescé et murmuré quelque chose sur les principes des Lumières et l’empirisme. Il me coupa : “Ce n’est plus de cette manière que le monde marche réellement. Nous sommes un empire maintenant, poursuivit-il, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c’est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l’histoire. (...) Et vous, vous tous, il ne vous reste qu’à étudier ce que nous faisons” (1). »

328    Réchauffement climatique    Alors que le premier problème écologique est la perte de biodiversité, l'accent est porté sur le réchauffement climatique. L'avantage pour l'ordre économique est de reporter la responsabilité de la destruction des ressources naturelles sur l'ensemble de la population sommée d'adopter de multiples comportements n'ayant que très peu d'impact sur la biodiversité. (voir explications)
65    Recherche (science) :     Ensemble des moyens publics orientés d'une manière pouvant mener à augmenter les profits des tenants de l'ordre économique sans que ces derniers ne doivent les financer.
151    Redéploiement (entreprise/industrie) :     Fermeture de sites et arrêt de production entraînant des milliers de travailleurs dans la catégorie des "exclus" et faisant monter les cours de bourse de l'entreprise concernée.
264    Référendum :     Actuellement le référendum est une parodie de démocratie : si le vote exprimé va dans le sens de l'ordre économique on accepte le résultat, s'il va dans un autre sens on fait revoter ou on passe outre le vote (voir forfaiture traité de Lisbonne").
53    Réforme :     Contre-réforme visant à appauvrir la population et à rendre son existence plus misérable encore.
310    Régime (pays)     Se dit des gouvernements d'états vouyous ou de ces états : « Le régime de Kadhafi », le « régime en place à Cuba »,.... Ne pas utiliser ce qualificatif pour les mafias tenant les états de l'OTAN : l'on parlera du « Gouvernement Fillon », du « Royaume de Belgique », du « Royaume Uni de Grande Bretagne », des USA mais pas du « régime de Sarkozy » ni du « régime » d'Albert ou d'Elizabeth ou du « régime US »...
11    Régime drastique (domaine économique) :    Voir plan social courageux. Noter l'usage du mot régime faisant penser que la situation sera meilleure après grâce aux sacrifices consentis. Qui ne veut pas d'un mieux?
343    Respect de la vie privée    Choix fait par les journalistes de ne pas exposer les turpitudes et le type de vie des représentants du PPA. La « vie privée » du citoyen est très relatives, ses courriels étant copiés et archivés, tout comme les adresses des sites Internet qu'il visite, les numérots de téléphone qu'il compose, la liste de ses achats en grande surface, etc, etc.

173    Responsabilité de protéger (R2P) :     Droit de pillage
342    Restitution extraordinaire (extraordinary rendition)    Enlèvement d'un habitant d'un pays pour l'expédier en tant que prisonnier dans un pays tiers ou dans une « prison secrète » (souvent un bateau) afin d'y être torturé. Ces « restitutions » sont organisées par la CIA avec la bienveillante coopération des états membres de l'OTAN.
359    Rétrocomission    Pots de vins (voir quelques beaux exemples)
162    Réussir sa vie :     Accumuler de l'argent et acheter des Rolex. Aucun rapport avec l'épanouissement, la santé, la culture, la famille,...

284    Révolution :     Autrefois
167    Riches :     Mot désuet qui pourrait laisser penser qu'il y a des pauvres.
117    Rigidité (travail) :     Protections du travailleur
107    Riposte :     Attaque d'une armée d'occupation contre des civils n'acceptant pas leur anéantissement. Exemple : Opération plomb durci, Israël riposte(...)
161    S'élever dans la vie :     Il n'est pas question ici d'élévation spirituelle mais de parvenir à écraser de toute sa morgue quelqu’un ayant "moins bien réussi sa vie"
225    Sanctions économiques :     Ensemble de mesures telles que la confiscation des valeurs financières et l'embargo habituellement infligées à des états voyous. Premières touchées, les populations les plus pauvres de ces pays appelés "États voyous" ou Axe du Mal" en raison de leur opposition (ou non soumission totale) à l'ordre économique.
326    Sauver la planète    Epression absurde et culpabilisante. La planète n'est pas mortelle (ce n'est pas un organisme) à l'inverse des écosystèmes qui sont constitués d'organismes vivants et sont menacés par les ravages organisé par l'ordre économique au profit de présentations de bilans comptables.
75    Sciences de la vie :     Se dit des techniques produisant les biocides : insecticides, pesticides, fongicides... Sciences de la mort!!!
154    SDF :     Anciennement nommé clochard. La nouvelle désignation a l'avantage de réduire les problèmes du clochard à un problème de domicile (qui ne serait juste "pas fixe") donc un problème "technique". Son cas n'est plus "politique".

34    Secte :     Groupe de personnes ayant choisi un mode de vie ou de pensée contrariant l'ordre économique. Ne pas se fier aux tentatives de définitions autres que celle-ci, elles engloberaient les états et les multinationales de la croyances que sont les religions "reconnues" et ces dernières comme l'état ne pourraient être caractérisées par un mot connoté aussi négativement que "secte".
324    Sécurisation des ressources :    Usage de la force militaire pour le pillage sans partage de pays tiers.
237    Sécurité nationale :     Sécurité des multinationales
156    Seniors :     Anciennement appelés "les vieux".
113    Séparabilité :     Droit de licencier.
178    Servir le développement européen :     Marquer son affection pour les USA (voir liste des "prix Charlemagne)
85    Simplification du droit commercial :     Dépénalisation des infractions.
54    Socialiste :     Désignait anciennement les personnes adeptes du socialisme. Actuellement utilisé pour désigner les productivistes soutenant l'ordre économique et délivrant des messages de "compréhension" à leurs victimes. Les "socialistes" sont les adeptes du "qui va doucement va sainement"
56    Société civile :     Ensemble des personnes faisant partie d'associations satellites de l'ordre économique ou pouvant être manipulées par lui et ayant décider de se donner une certaine importance. Ne pas croire qu'il suffise de ne pas être militaire pour pouvoir intégrer la "société civile".
58    Société civile :     Ensemble des personnes faisant partie d'associations satellites de l'ordre économique ou pouvant être manipulées par lui et ayant décider de se donner une certaine importance. Ne pas croire qu'il suffise de ne pas être militaire pour pouvoir intégrer la "société civile".
220    Société de l'Information :     Société du spectacle où l'information est extrêmement difficile à trouver, noyée sous la propagande.
95    Société du spectacle :     Société de l'ordre économique (
144    Soignant/Infirmier (psychiatrie) :     Est devenu "Acteur du changement évolutif de la personne en difficulté sociale"
283    Sondages :     Présentés comme les révélateurs de l'opinion dominante au sein de la population et l'expression de ses désirs, les sondages sont l'un des outils les plus efficaces pour façonner les modes de pensée et obtenir le consentement des masses. (voir article). / En médecine comme en politique, procédé qui donne au sondé la désagréable impression de s’être fait entuber.(http://www.larevolutionencharentaises.com/spip.php?article197)
300    Spéculation :     Rapine à grande échelle par la manipulation des cours. A ne pas confondre avec les gains obtenus, parfois, par les individus qui "jouent en bourse".
128    Sport ;     Spectacle télévisuel à grand budget distrayant la population de sa misère matérielle et morale. Recette supposée miracle pour les maux dont souffrent "les jeunes".
197    Stage professionnel :     Travail gratuit.
186    Steward :     Agent de sécurité, surveillant.
43    Subprime :     "Crise inattendue » mais prévue de longue date ayant eu pour effet une paupérisation des citoyens USaméricains et européens, la possibilité pour les banques de saisir leurs propriétés immobilières et l'argent des contribuables pour éviter les faillites bancaires. Cette crise fut aussi excellente pour les vendeurs de tentes et mobihome.
327    Surpopulation    Tentative de faire croire que l'augmentation de la population nous menace et qu'il faut absolument la diminuer. Le message est que l'ordre économique n'est pour rien dans la destruction de la qualité de notre environnement qui serait uniquement due aux « pauvres » qui « se multiplient ». Cette idéologie malthusienne répugnante est portée par nombre de tenants de l'ordre économique (Voir dossier)
265    Syndicat responsable :     Organisation corporatiste qui, sous prétexte d’être un interlocuteur pour les institutions, sabote les revendications de ses membres et les aspirations de la population. Anciennement nommé traître, ou jaune. (Voir Chérèque Socio-traitre pour un exemple)
229    Team manager :     Chef d'équipe. Comme nous sommes dans une "société libre", le mot "chef" doit apparaître le moins possible.
145    Technicien(ne) de surface :     Anciennement homme/femme d'ouvrage. Noter que "technicien de surface" tend à laisser la place à "opérateur de propreté"
233    Techniques spéciales d’interrogatoire :     Torture.
115    Temps choisi :     Temps partiel (généralement imposé).
18    Tension sur les prix :     Annonce de l'intense activité de "fonds d'investissements" (voir fond d'investissement) visant à spolier certaines catégories de personnes, souvent toutes les catégories.
215    Terre d'accueil :     Zone dans laquelle les flux migratoires sont fermement contrôlé et les migrants traités avec rudesse.
49    Terrorisme :     Actes de violence souvent exercé par un "État" sur ses ressortissants afin de leur faire demander des politiques allant contre leurs intérêts (voir guerres secrètes de l'OTAN).
48    Terroriste :     Sera désignée sous cette appellation toute personne en désaccord avec les objectifs de cette organisation et menant des actions allant contre les buts de l'ordre économique. Toute population menant une résistance armée contre un envahisseur faisant partie de l'ordre économique sera aussi qualifiée de terroriste (Exemple : le terroristes palestiniens). Dans les faits, les terroristes sont des membres des services "secrets" des pays de l'OTAN ou des personnes manipulées par ces services.
350    Terroriste arabo-islamiste fondamentaliste :    Ennemi de la liberté : l'ordre économique a remarqué que les musulmans sont toujours fondamentalistes et « islamistes » tout en ayant un penchant pour le terrorisme. L'ordre économique ne semble pas avoir remarqué que la majeure partie des populations de confession musulmane vivent en Asie.
334    Théorie des avantages comparatifs    Démontrée à satiété : dans l'ordre économique il vaut mieux posséder un arsenal conséquent que des richesses et des connaissances. (voir pays riches / pays pauvres). Ce concept, lorsqu'il est utilisé par les « experts économiques » est censé expliquer les divisions des tâches au niveau mondial, divisions qui ne pourraient s'expliquer par la « valorisation » d'esclaves plus aisée dans certaines partie du monde.
253    Think Tank :     Lieux d'élaboration des stratégie et tactiques de l'ordre économique (voir dossier).
112    Toilettage du code du travail :     Destruction des acquis sociaux.
217    Tolérance zéro :     Répression sévère des petites incivilités. Zéro est aussi le degré de tolérance de l'ordre économique aux critiques qui lui sont adressées.
16    Triple A :     Titre fétiche retiré par des "agences de notation" afin de punir les états qui ne détruiraient pas les droits sociaux ou qui auraient un gouvernement ne se disant pas "de droite".
221    Troisième voie (politique) :     Capitalisme.
209    Trou de la sécu :     Mythe servant à ancrer l'idée que le niveau de vie et de sécurité de la population doit baisser. La sécu a aussi des crédits et n'a pas un "trou" mais des besoins de financement. (voir article)
203    Troubles sociaux :     Révoltes (matées quels qu'en soient les coûts -coups) d'individus n'en pouvant plus de leur oppression.
80    Ultra capitalisme :     Anciennement nommé capitalisme, utilisé lors de réunions réunissant suffisamment d’archaïques pour que les concepts ne puissent être totalement tordus (explication par Di-Ruppo, à son corps défendant)
278    Ultra-gauche :     Tout groupe de personnes - jeunes*, anarchistes, syndicalistes, ...- qui s'oppose aux forces de l’ordre économique. Les mêmes peuvent parfois être cataloguée « d'extrême droite » (voir skin-head).
72    Urbanisme :     Promotion de l'habitat pavillonnaire uniformisé destructeur des terres, paysages et "cachets locaux". Le grand avantage de ce type d'habitat est le sentiment, lorsqu'on y habite, d'être un individu isolé ne faisant pas partie d'une communauté. L'autre grand avantage est que c'est un type d'habitat particulièrement énergivore.
149    Usager :     Les utilisateur des services (anciennement) publics sont encore nommés ainsi durant les grèves ; "Les usagers sont pris en otage". Le reste du temps ces utilisateurs sont nommés "clients"
297    Valeur ajoutée :     Tout ce qui apporte des dividendes.
222    Valeurs occidentales :     Voir "valeurs universelles"
226    Valeurs universelles :     Possibilité pour les transnationales de "valoriser" sans limite.
266    Valoriser :     Anciennement rentabiliser, exploiter*.
179    Vert dehors, rouge dedans :     Expression martelée pour faire croire que les partis dits "écologistes" sont des partis portant des valeurs de gauche (dans l'acceptation « opposées à l'ordre économique ») alors que ces partis sont pour le "développement", pour les guerres impérialistes, pour la construction de superstructures détruisant les états-nation au profit de l'ordre économique et se sont choisi un leader appuyant tous les désidératas de l'ordre économique. (voir dossier)

1    Vidéoprotection :     Vidéosurveillance. Encore une fois, choix d'un nom positif ; qui peut être contre la protection?
152    Vieux :     "Personnes âgées" devenues "troisième âge" et enfin "seniors".
8    Vote utile :    Expression très utilisée en période de campagne électorale poussant les gens à voter pour une des couleurs du PPA (parti de la presse et de l'argent). Tout vote pour des partis n'ayant que très peu de chances des remporter une majorité est présenté comme "inutile". De nombreuses personnes suivant ce prescrit du "vote utile", les idées contraires à l'ordre économiques ne sont jamais portées, fussent elles partagées par de très nombreux électeurs.
164    Zone d'éducation prioritaire :     Ghetto.